Algérie: Oran-JM 2021 - Plus de 600 millions USD mobilisés pour la réalisation de 39 projets

Oran — Pas moins de 39 projets concernant différents secteurs ont été lancés à Oran pour un budget global de 644 millions USD, en prévision de l'organisation dans cette ville en 2021de la 19e édition des Jeux méditerranéens, a indiqué lundi le directeur général du comité d'organisation de cet événement, Salim Iles.

S'exprimant en ouverture à Oran du séminaire algéro-britannique sur les échanges des expériences dans l'organisation des grandes manifestations sportives, M. Iles a précisé que pas moins de 350 millions USD ont été réservés pour la réalisation de nouvelles infrastructures sportives et la réhabilitation d'autres.

Dans sa communication, le directeur général du COJM est également revenu sur l'objectif recherché par l'Algérie à travers l'organisation de cette édition des Jeux, prévue du 26 juin au 5 juillet 2021, affirmant que "le pays entend notamment relever le défi de redonner à cet événement son lustre d'antan surtout qu'il s'agit de +mini-jeux olympiques+ ".

"Ce sera également une opportunité pour acquérir l'expérience requise en vue de postuler à l'organisation de manifestations sportives plus importantes à l'avenir", a-t-il souligné.

Il a aussi relevé l'importance de l'héritage de ces jeux, représenté par cet acquis énorme en matière d'infrastructures sportives dont vont bénéficier les sportifs de la région grâce au déroulement des JM dans la capitale de l'Ouest du pays.

Pour sa part, l'expert britannique, Ian Mixter, a axé son intervention sur l'aspect sécuritaire, à travers sa communication intitulée "le management intégré et la planification des grandes manifestations sportives", s'attardant sur la meilleure manière à déployer dans la gestion des foules.

Pour lui, les organisateurs des JM doivent accorder une importance particulière à la formation des bénévoles, tout en assurant une meilleure coordination entre les différentes parties intervenantes dans l'organisation de l'événement.

Par ailleurs, cet expert a estimé que le temps séparant de la tenue de la manifestation est "suffisant" pour effectuer les tests et les simulations nécessaires afin d'assurer une meilleure organisation des JM sur le plan sécuritaire.

De son côté, l'expert Egemen Onen a mis en relief l'importance de la réussite de la cérémonie d'ouverture, allant jusqu'à affirmer que le succès des JM dépend en grande partie de la réussite de la cérémonie d'ouverture,"d'où l'importance de recourir à des compétences avérées pour leur confier la préparation de ladite cérémonie", a-t-il souligné.

Par ailleurs, il a préconisé un intérêt particulier à accorder à la sensibilisation des citoyens pour contribuer à leur tour dans la réussite de l'organisation des JM.

A l'ouverture des travaux de ce séminaire de deux jours, organisé par le ministère de l'intérieur et des collectivités locales et de l'aménagement du territoire, en collaboration avec l'ambassade de la Grande Bretagne, le

wali d'Oran, Abdelkader Djellaoui, a réitéré la volonté et la détermination des pouvoirs publics à réussir cette 19ème édition des JM, tout en mettant en exergue "les importants moyens financiers dégagés pour la réalisation de nouvelles infrastructures dans différents domaines et la mise à niveau d'autres".

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.