Madagascar: Toliara - Renforcement de l'accès à l'eau potable

Il n'y aura plus de laissé pour compte. Cette phrase a été martelée par Andry Rajoelina, président de la République, à Toliara. Le projet d'amélioration de l'accès à l'eau potable pour la capitale de la région Atsimo Andrefana et ses environs est érigé en exemple de cette affirmation.

Durant sa visite à Toliara, durant le week-end, le Chef de l'Etat a mis l'accent sur le fait que toutes les régions seront concernées par les actions de développement. Les projets y afférents concernent autant les infrastructures modernes que les besoins fondamentaux de la population. Pour la partie Sud de Madagascar, l'accès à l'eau potable constitue ainsi une des priorités.

Ce besoin en eau potable est toujours d'actualité, même dans la capitale de la région Atsimo Andrefana. Aussi, une nouvelle station de pompage et de traitement d'eau financée par la Banque mondiale a été inaugurée par le Président de la République, samedi. Sis dans la commune rurale de Betsinjaka, le site boostera l'approvisionnement en eau potable de trois localités, dont la commune urbaine de Toliara.

Selon la fiche technique du projet, cent soixante-douze mille personnes de plus qu'aujourd'hui seront approvisionnées en eau potable, à partir du site de Betsinjaka. Cette nouvelle station de pompage et de traitement d'eau a été érigée suite au forage de deux nouveaux puits. Selon Voahary Rakotovelomanantsoa, ministre de l'Eau, un nouveau site du même type devrait être opérationnel d'ici le mois de septembre.

Après Toliara, le Chef de l'Etat, accompagné de la Première dame Mialy Rajoelina, s'est rendu à Tolagnaro, hier. Ils ont visité quelques sites de la région Anosy. L'accès à l'eau potable était également le thème principal de ces déplacements. Il a, notamment, constaté l'avancée des travaux de forage de puits qui devront fournir en eau potable les quarante-trois Fokontany de la commune rurale d'Androka. Un projet lancé suite à une promesse faite par Andry Rajoelina lors d'une précédente visite en février. Cette localité souffre de déficience d'accès en eau depuis « une soixante ans« , selon une publication sur la page Facebook du Chef de l'Etat.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.