Sénégal: Kaolack / Débat autour de la succession du président Macky Sall - Les pro-mimi Touré prennent sa défense

Dans une lettre qu'ils ont fait parvenir à notre rédaction, au cours du week end écoulé, les partisans de Mme Aminata Touré avec à leur tête le doyen Assane Kébé, ont fermement condamné les sorties scandaleuses et malintentionnées de certains de leurs camarades de parti dans le but présumé de dissuader et couper les relations existant depuis longtemps entre cette dernière et le président Macky Sall.

Ils sont même allés jusqu'à interpeller le président de République pour qu'il prenne des mesures draconiennes contre ce genre de guéguerre interne qui, à leur avis, ne fait qu'enfoncer le parti dans une situation à la limite irréversible.

Selon eux, « ceux qui continuent encore de dénigrer Mimi Touré sont nombreux, mais n'ont aucune certitude de ce qu'ils disent. Et ils tiennent quand même à multiplier ces accusations fallacieuses et malveillantes en direction d'une personne qui a et qui continue toujours de montrer sa fidélité au président de la République, à travers son travail et son sens du devoir ».

En réalité, disent-ils, « Mimi Touré n'a jamais fait un quelconque signe pour montrer des ambitions présidentielles. Personne ne peut confirmer l'avoir vue ou entendu spéculer dans ce genre de débat. Ce qui la préoccupe aujourd'hui, c'est son compagnonnage avec le président Macky Sall, son dévouement à l'accompagner sur tous les plans.» indiquent-ils.

Mais tout cela, selon eux, ne ressort que de la politique politicienne. Car, de façon directe, « elle n'a aucun lien avec les personnes qui lui jettent des griefs. Elle ne les connait même pas. Certainement, elles doivent appartenir à des lobbies, mais doivent pour le moins comprendre que le débat autour d'une succession n'a pas sa place donc n'a aucune raison d'être. Macky Sall est élu il y a à peine un an. Les Sénégalais attendent beaucoup de lui. Laissons le temps au travail », ont-ils fait savoir.

A La Une: Sénégal

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.