Mauritanie: Mohamed ould Bouamatou de retour à Nouakchott après 10 ans d'exil

Après 10 ans d'exil, l'homme d'affaires mauritanien Mohamed ould Bouamatou est rentré à Nouakchott mardi après-midi. Un retour discret. Seuls quelques membres de sa famille étaient à l'aéroport pour l'accueillir. Il s'est ensuite rendu directement au cimetière du ksar pour se recueillir devant la tombe de sa mère décédée durant son exil.

L'ancien président du patronat mauritanien n'avait pas pu assister à l'enterrement de sa mère décédée l'année dernière. A l'époque, il faisait encore l'objet de poursuites judiciaires et d'un mandat d'arrêt international émis contre lui par le régime de l'ancien président mauritanien Mohamed oud Abdel Aziz.

L'homme d'affaires avait pourtant soutenu le général Aziz lorsqu'en 2008, il a renversé le premier président démocratiquement élu sidi Mohamed oud cheikh Abdallah, dont il a été le chef d'état-major particulier.

Rupture avec Aziz

Selon l'un des conseillers de Mohamed ould Bouamatou, celui-ci avait travaillé pour faire accepter le coup d'État sur le plan international en mettant à contribution ses réseaux. Il avait également largement financé la campagne électorale de la présidentielle de 2009 remportée par le président Aziz.

L'homme d'affaires qui s'attendait à un retour d'ascenseur s'est ensuite vu évincer, au profit de concurrents. Ce fut la rupture entre lui et Aziz, et. Et l'exil au Maroc.

Il y a 3 ans, il est accusé d'avoir financé une campagne contre le referendum constitutionnel par l'ancien régime, qui a engagé des poursuites judiciaires contre lui. Poursuites abandonnées, le mois dernier par le nouveau régime.

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.