Madagascar: Les mots de Naina Rakotondrainibe - Développement durable

Le concept de développement durable (DD) a vu le jour au tout début des années 1970. Le DD est une nouvelle façon d'aborder l'économie, avec pour objectif de porter une vision globale sur la terre, son évolution et envisager l'économie comme un concept qui intègre les aspects environnementaux et sociaux. Il doit également permettre à tous de bénéficier des ressources naturelles.

Le 3 mars dernier, Naina Rakotondrainibe, consultant en développement durable, a partagé ses connaissances en la matière avec les candidats de Make The Choice Madagascar (MTCM). « Originaire du Vakinankaratra, entre 1987 et 2010, j'ai vécu en Europe puis au Canada. Malgré cela, je n'ai jamais oublié mon pays d'origine. La preuve, après avoir décroché une maîtrise en pratiques sociales et fait des stages sur le développement durable, je suis rentré à Madagascar afin d'y réaliser mon objectif, qui est celui de transmettre, les compétences que j'avais acquises, aux jeunes Malgaches. À commencer par ceux de mon quartier, qui sont issus de familles défavorisées. J'ai également travaillé comme consultant pour le Consulat d'Italie (pays où j'ai longuement séjourné), et comme agent de liaison pour le ministère des Affaires étrangères. Le fait d'avoir vécu dans plusieurs pays explique ma passion pour le voyage, la géographie et les relations internationales », relate-t-il.

Le thème du DD a intéressé les candidats de MTCM car le DD intègre tous les domaines de l'activité humaine, comme l'agriculture, l'habitat, l'industrie... « Pour moi, c'était une occasion de faire agir mes concitoyens sur les questions environnementales et sociales. Beaucoup de projets s'inscrivent dans le développement durable à Madagascar, comme le projet TAMS où on cherche à réduire la déforestation et en même temps, à améliorer les revenus des responsables à travers les activités génératrices de revenus et respectueuses de l'environnement. Malheureusement, l'instabilité politique a fait que, parfois, les projets n'arrivent à leur terme. Par ailleurs, de plus en plus d'entreprises sont conscientes de l'importance des actions sociales et environnementales.

En effet, beaucoup appliquent en ce moment la RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises) comme TELMA, AIRTEL, ORANGE et TOTAL », confie-t-il. « Le dispositif MTCM va dans le sens de la politique générale de l'État, c'est-à-dire celle d'inciter les Malgaches à se lancer dans l'entrepreneuriat afin de participer au développement de la nation. C'est une initiative encourageante pour ceux et celles qui veulent réaliser leurs rêves. Je suis très touché par le fait que les jeunes en soient bénéficiaires et que ça concerne toutes les régions de Madagascar » conclut Naina Rakotondrainibe.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.