Congo-Brazzaville: Crise libyenne - Oyo abrite un sommet de facilitation

Illustration- Libye

C'est dans la ville d'Oyo, située à 400 km de Brazzaville, dans le département de la Cuvette (Nord), que le président congolais, Denis Sassou N'Guesso, président du comité de haut niveau de l'Union africaine sur la Libye, réunira, ce 12 mars, un sommet destiné à jeter les bases du futur dialogue inter-libyen. Plusieurs délégations sont sur place au nombre desquelles celles des parties libyennes.

L'Union africaine y est représentée par son président en exercice, le chef de l'Etat sud-africain, Cyril Ramaphosa, ainsi que par Moussa Faki Mahamat, le président de la Commission ; le Tchad par le président Idriss Déby Itno, et l'Algérie, qui ambitionne d'accueillir le dialogue entre frères libyens, par son Premier ministre, Abdelaziz Djerad.

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.