Seychelles: Le pays prévoit un plan d'urgence plus de 2 millions de dollars pour lutter en cas de COVID-19

L'autorité sanitaire des Seychelles a présenté mercredi un plan d'urgence contre le COVID-19 de 2,3 millions de dollars au président Danny Faure.

Le plan - dont la mise en œuvre et le succès dépendent de la collaboration de tous les secteurs du pays - a été élaboré avec le soutien de l'OMS.

Il renforce les mesures et les activités que l'Autorité de la santé publique ont déjà mises en œuvre.

"Le gouvernement des Seychelles a prévu environ 400 000 $ pour ce plan, tandis que l'OMS, la Banque mondiale et le Fonds monétaire international ont prévu 1,9 million de dollars » a déclaré à la presse le commissaire à la santé publique, Jude Gedeon.

Avant de présenter le plan au gouvernement, l'autorité sanitaire a fait une présentation à l'OMS. Et mardi, après avoir rencontré le président Danny Faure, la représentante de l'OMS dans le pays, Teniin Gakuruh, a félicité les Seychelles pour les mesures mises en place jusqu'à présent et pour avoir été l'un des premiers pays d'Afrique à pouvoir tester le COVID-19, essentiel dans le processus de détection précoce.

L'autorité sanitaire des Seychelles a présenté mercredi un plan d'urgence contre le COVID-19 de 2,3 millions de dollars au président Danny Faure. (Louis Toussaint) Photo License: CC-BY

La représentante de l'Organisation mondiale de la santé a souligné l'importance d'accroître le niveau de préparation, mais aussi de disposer de mesures de confinement adéquates si le virus devait atteindre les Seychelles, en mettant davantage l'accent sur le renforcement des mesures de surveillance et de suivi.

Danny Louange, directeur général de l'Agence de santé, a assuré que tous les efforts sont faits pour s'assurer qu'il y a suffisamment de personnel et d'équipements médicaux pour faire face à toute éventualité concernant le COVID - 19.

Il a ajouté que l'agence a également cessé toutes les opérations chirurgicales non urgentes et ne fait plus que les procédures d'urgence et celles qui sont liées aux patients atteints de cancer.

L'autorité sanitaire forme également des volontaires de la Croix-Rouge des Seychelles afin qu'ils puissent aider à la recherche des personnes malades dans le cadre d'une surveillance active.

Depuis le début de l'épidémie, les compagnies aériennes du monde entier ont connu une augmentation des annulations de vols et les internautes se demandent pourquoi les compagnies aériennes, en particulier Air Seychelles, n'annulent pas de vols.

M. Gedeon a rappelé que l'annulation de vols aura des conséquences négatives pour le pays, ajoutant que les annulations sont déjà nombreuses et que certains vols sont déjà presque vides.

En outre, le médecin a déclaré que les compagnies aériennes sont nécessaires pour acheminer les biens de première nécessité vers les îles, y compris la nourriture et les médicaments.

L'autorité sanitaire va également publier de nouvelles mesures concernant les voyages et M. Gedeon a déclaré que les Seychellois ne sont pas encouragés à se rendre dans trois nouveaux pays européens où la tendance de l'épidémie a évolué. Ces pays sont l'Espagne, l'Allemagne et le Royaume-Uni.

Au cours de la conférence, il a également été révélé que quatre nouveaux scanners thermiques seront installés d'ici à la fin de la semaine prochaine à l'aéroport international des Seychelles et que des ressources et des dispositions sont mises en place pour Praslin et La Digue - les deux autres îles principales des Seychelles.

Les écoles et les maisons de retraite font également l'objet d'une attention particulière dans le cadre du plan d'urgence.

A La Une: Seychelles

Plus de: Seychelles News Agency

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.