Nigeria: Amina - La reine guerrière de Zazzau

À une époque où les hommes dominent la société, Amina, la reine de Zazzau, émerge. Habile guerrière haoussa, elle commande une vaste armée qui conquiert de nombreux territoires et étend considérablement son royaume.

"Amina, une femme comme un homme !" C'est le slogan utilisé aujourd'hui parfois pour décrire Amina de Zazzau. Tout ce qu'elle a réalisé en tant que reine a dépassé ce que ses prédécesseurs masculins avaient fait. Elle est parfois prise en symbole comme l'esprit et la force de la féminité.

Amina de Zazzau est née au XVIe siècle, même si on ne peut donner de date exacte, car les spécialiste ne s'accordent pas sur ce point. Elle vivait dans ce qui est aujourd'hui la ville de Zaria, dans l'État de Kaduna, au Nigeria.

Les origines de la renommée d'Amina

On se souvient surtout d'elle comme d'une reine guerrière vénérée. Elle a régné pendant 34 ans et a considérablement étendu son royaume grâce à ses conquêtes. Amina de Zazzau a également ouvert des routes commerciales et aurait lancé la culture de la noix de kola sur le territoire qu'elle gouvernait.

Le deuxième sultan de Sokoto, Mohammed Bello, qui était également le fils d'Usman dan Fodio, le célèbre croisé islamique, a écrit à son sujet dans son livre "Infaku'l Maisuri" (Les salaires des chanceux). Selon lui, Amina a été la première à introduire l'administration telle que nous la connaissons dans les sociétés haoussas. Il évoque son don unique pour le commandement.

Des controverses

Certains affirment que l'histoire d'Amina est un mythe et qu'elle n'a jamais existé. Un certain nombre de preuves de son existence existent tout de même. Les murs qu'elle a fait construire autour des grandes villes qu'elle a conquises en sont un exemple. Il y a aussi des structures et des ruines de ce qui était son palais et ses terrains d'entraînement militaire à Zaria. Bien qu'elle n'ait pas eu d'enfants, certains affirment que des descendants directs de ses autres frères et sœurs sont toujours en vie et font partie de l'élite dirigeante de l'émirat.

La cause et le lieu de sa mort restent controversés, mais il est largement admis qu'elle est morte au combat à Atagara, un endroit situé dans l'actuel État de Kogi, dans le centre-nord du Nigeria.

Souvenirs

Divers lieux et institutions du nord du Nigeria portent le nom d'Amina. L'une d'entre elles est une école secondaire publique qui porte son nom dans l'État de Kaduna, le Queen Amina College. Il existe également des foyers féminins appelés Queen Amina Hall à l'université Ahmadu Bello, à Zaria et à l'université de Lagos.

Le personnage de la série télévisée américaine "Xena : Princesse guerrière" aurait été inspiré par Amina, princesse et plus tard reine de Zazzau.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: DW

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.