Cameroun: Développement économique et social - L'appui de la France et de la Suisse

Deux conventions relatives au 3e C2D et au fonds de contre-valeurs suisses, signées hier entre le ministre de l'Economie et les ambassadeurs des deux pays au Cameroun.

En matière d'accompagnement de la mise en œuvre des politiques de développement au Cameroun, la France et la Suisse restent deux partenaires stratégiques du Cameroun. Les deux pays viennent d'octroyer des appuis financiers visant l'amélioration des conditions de vie des populations. C'était à la faveur d'une série de signatures de conventions hier entre le ministre de l'Economie, de la Planification et de l'Aménagement du territoire (Minepat), Alamine Ousmane Mey et Christophe Guilhou, ambassadeur de France au Cameroun et Pietro Lazzeri, ambassadeur de la Confédération Suisse au Cameroun. 3e C2D : 67,8 milliards Avec Christophe Guilhou, c'est une brève cérémonie qui a servi de cadre à la signature de la convention d'affection destinée à l'appui budgétaire sectoriel 2020-2022 du 3e Contrat de désendettement et de développement (C2D).

D'un montant de 67,8 milliards de F, ce financement constitue, d'après le diplomate français, le C2D dit de « maturité ». Il s'agira d'après lui d'accompagner les priorités du gouvernement en intervenant directement au travers de la politique budgétaire du Cameroun. Cette phase va être axée sur la santé, l'éducation de base et de la protection sociale. D'après le Minepat, cet appui budgétaire sectoriel servira notamment à la construction de 1350 salles de classe et à l'allocation de primes aux personnels enseignants dans les zones d'éducation prioritaires des régions de l'Extrême-Nord et de l'Est, entre autres.

Concernant la santé, il sera question d'améliorer la prise en charge du coût des prestations des formations sanitaires en finançant la subvention du chèque santé pour 360 000 femmes enceintes. L'intégration des chèques-santé et le renforcement du projet Filet sociaux va constituer les priorités de ce deuxième appui. Trois milliards de la Suisse pour les PME La Suisse pour sa part a matérialisé son accompagnement du Cameroun par un financement de 3 milliards de F au profit de trois Petites et moyennes entreprises locales. Il s'agit d'Experience Incorporated Cameroon, Solarhydrowatt et Sahel Water Sanitation and Environnement. Chacune d'elle bénéficie d'un milliard de F pour une durée d'exécution d'un an.

En signant les documents relatifs au programme sur les fonds de contrevaleurs suisse, Pietro Lazzeri a précisé que cet appui rentre dans le cadre de la reconversion de la dette du Cameroun envers la Suisse. Grâce à ces projets, un bon nombre de forages et de pompages solaires pour l'adduction d'eau potable et l'accès à l'électricité solaire pour les ménages dans quatre communes des régions du Nord et de l'Extrême-Nord seront construits. Les deux autres projets consisteront à favoriser la production à plus grande échelle des semences certifiées pour l'exploitation de la pomme de terre à Santa dans le Nord-Ouest ainsi que l'alimentation en électricité de 1500 personnes du groupement Fotetsa, département de la Menoua, à travers l'installation d'un système hybride dont 15 kW en énergie solaire photovoltaïque.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.