Sénégal: Session ministérielle sénégalo-gambienne - Amadou Bâ invite à relever les défis dans des secteurs névralgiques

12 Mars 2020

Présidant, hier, la session ministérielle de la deuxième édition du Conseil présidentiel sénégalo-gambien avec son homologue de ce pays frère, le Ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l'extérieur a demandé de relever les défis dans des secteurs névralgiques des deux États. Il s'agit de la sécurité, de la libre circulation des personnes et des biens, de la protection de l'environnement, etc.

Les Ministres des Affaires étrangères du Sénégal et de la Gambie ont présidé, mercredi soir, une session ministérielle préparatoire au deuxième Conseil présidentiel entre les deux pays. C'était l'occasion de faire le bilan depuis le premier Conseil présidentiel de 2017 et l'examen bilatéral de mars 2018. Même si des réalisations ont été notées, le Chef de la diplomatie sénégalaise a constaté que « des défis subsistent dans des secteurs névralgiques » dans les deux pays liés par des relations étroites du fait de l'histoire et de la géographie. Dans le domaine de la sécurité et de la défense, Amadou Bâ a indiqué que le contexte régional, marqué par le terrorisme, l'extrémisme violent et la criminalité transfrontalière, ne laisse d'autre choix qu'une coopération intense en matière de renseignements.

Il a aussi insisté sur la nécessité de protéger les ressources forestières. « La dégradation de l'environnement et de la biodiversité nous impose aussi de trouver des stratégies concertées afin d'éviter que ce fléau n'aggrave davantage la précarité des populations locales au point de favoriser le chômage des jeunes et l'émigration clandestine », a soutenu le Ministre sénégalais. Dans le domaine de la libre circulation des personnes et des biens, il a réaffirmé qu'il est important d'œuvrer ensemble à la mise en œuvre adéquate de l'accord sur les transports routiers. Et d'appeler, de ce fait, à la facilitation du passage des personnes et des biens aux frontières et à la création de conditions d'une parfaite intégration de nos populations.

Amadou Bâ s'est, en outre, réjoui de constater que « les relations entre les deux pays frères ont rarement atteint un niveau aussi élevé » avec une « concertation quasi permanente et un dialogue confiant ». Pour lui, cette nouvelle dynamique et le climat de confiance tout aussi favorable sont dus à « la clairvoyance des Présidents Macky Sall et Adama Barrow ». « Leur forte volonté pour le renforcement de l'axe Dakar-Banjul dans tous les domaines me fait dire que nos pays amorcent un tournant décisif de leur histoire », a-t-il lancé. Au titre des améliorations dans la coopération, le Ministre sénégalais a révélé, sans anticiper sur les conclusions de leurs travaux, qu'une collaboration étroite entre les forces de défense et de sécurité des deux pays a permis de prendre les devants de nombre de menaces et d'assurer la sécurité des personnes et des biens.

Sur le plan énergétique, le partenariat fécond entre la Senelec et la Nawec (la compagnie gambienne d'eau et d'électricité), avec la mise en service du point de livraison de Karang pour l'alimentation en électricité de la zone d'Amdalai-Barra, après celle de Keur Ayib, a eu des résultats conséquents, a ajouté M. Bâ. Par ailleurs, la construction du pont de la Sénégambie, qui a mis fin à des décennies de souffrances pour les populations et redynamisé les échanges économiques, est aussi une grande réalisation.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Sénégal

Plus de: Le Soleil

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.