Cameroun: Actes terroristes à Bamenda et Galim - La réaction de l'Union européenne

La représentation diplomatique installée au Cameroun, dans une publication faite à Yaoundé, rejette les actes de violence contre des femmes et les installations des forces de défense et de sécurité.

Après les actes terroristes perpétrés par des éléments sécessionnistes à Commercial avenue à Bamenda le 8 mars dernier à l'occasion de la célébration de la 35e édition de la Journée internationale de la femme et contre la Brigade territoriale de gendarmerie et un poste de sécurité publique de l'arrondissement de Galim, département des Bamboutos dans la région de l'Ouest, les réactions de condamnation se poursuivent. Après la France par le biais du ministère de l'Europe et des Affaires étrangères, c'est l'Union européenne qui est montée au créneau mardi dernier par une publication faite sur sa page Facebook à Yaoundé.

En effet, la délégation de l'Union européenne au Cameroun tient à condamner « fermement l'attentat contre un défilé de femmes le 8 mars 2020 à Bamenda ». Poursuivant dans le même registre, « elle rejette rigoureusement l'attaque d'un poste de gendarmerie à Galim qui a coûté la vie à des civils et des membres des forces de défense et de sécurité ». La délégation de l'Union européenne exprime par ailleurs « ses plus sincères condoléances aux familles et proches des victimes » de ces actes. Il convient de rappeler que ces actes survenus le même jour ont causé la mort de huit personnes, dont des civils et des éléments des forces de défense et de sécurité.

Dans le communiqué rendu public à cette occasion par le ministre de la Communication, René Emmanuel Sadi, le gouvernement a appelé le pays amis et partenaires du Cameroun « à réprouver avec une égale détermination ces attaques terroristes dont est victime le peuple camerounais ». Ces amis du Cameroun étaient par ailleurs invités à prendre toutes les mesures de droit contre ces ennemis de la paix qui continuent d'entretenir la situation d'insécurité dans les

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.