Angola: Le ministère de l'Environnement revoit le projet Kitabanga

Luanda — Le programme de la conservation des tortues marines dénommé projet "Kitabanga" sera soumis une révision cette année par le ministère de l'Environnement, dans le cadre de l?agenda de travail 2020.

S'adressant jeudi à l'Angop, la directrice du bureau de la communication et institutions et presse de ce portefeuille, Elizabeth Smith, a dit que cette révision avait pour but d'augmenter les postes de surveillance des tortues.

Ce projet se réalise sur une superficie de 31 kilomètres carrés de plage protégée, s'étend sur la région Kissembo, Palmeirinhas, Longa et Menono.

Ce programme vise également à identifier et protéger les nids et les tortues, à avoir un perçu général sur la région, se rendre compte des taux de natalité et de mortalité, de la production des tortues et de leurs immigrations, ainsi des aspects liés à l'écosystème dans lequel elles vivent.

Pendant la réalisation de ce projet, nous avons enregistré plus de six mille marques de tortues, protéger environ 3.500 nids et plus de 322.000 petites nouvelles tortues dans la région.

L'Angola dispose une variété d'espèces de tortues, en particulier la tortue dorée, connu sous le nom de Kitabango, espèce plus rare dans le monde et peut atteindre deux mètres de longueur et peser 600 kg.

Sa carapace est triangulaire et allongée, avec sept crêtes longitudinales, d'une coloration foncée, mouchetée de taches blanches et roses.

Elles se reproduisent sur les plages de sable le long de la côte, capable de pondre au moins 80 œufs qui sont incubés en 60 jours.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.