Sud-Soudan: Le gouvernement d'union nationale dévoilé au Soudan du Sud

Le président Salva Kiir a annoncé, ce jeudi soir, les noms des ministres clés de cette équipe. En tous, il y a 34 ministres et 10 vice-ministres avec des femmes nommées à des postes stratégiques.

Huit femmes participeront à ce gouvernement du Soudan du Sud. Parmi les personnes nommées figure l'épouse du vice-président Riek Machar, Angelina Teny, qui devient ministre de la Défense. Une première au Soudan du Sud. Une autre femme prend aussi un ministère souverain et dirige désormais la diplomatie du pays : Béatrice Khamisa est nommée ministre des Affaires étrangères. Enfin, une autre femme prend la tête du ministère de l'Environnement.

Parmi les principaux postes de ce gouvernement, Jean-Luc Jock occupe désormais le poste de ministre des Affaires africaines, Paul Ayom Akek est nommé à l'Intérieur. Une liste qui va être étoffée dans les prochaines heures.

Le mandat de la Minuss renouvelée

Près de dix-huit mois ont été nécessaires pour que Salva Kirr et Riek Machar s'accordent sur les termes de la paix et avant la formation du gouvernement et il aura fallu trois semaines de plus pour que les deux frères ennemis se mettent d'accord sur les postes clés de ce gouvernement. Néanmoins, l'accord entre les deux hommes a entraîné la baisse de l'intensité des combats et permis d'avancer lentement vers un règlement politique ces dernières semaines.

D'autres importantes nominations, comme les postes de gouverneurs des États, doivent encore suivre. Les Nations unies pressent Salva Kiir à le faire rapidement. En attendant, le Conseil de sécurité a renouvelé pour un an la mission de la Minuss, la Mission des Nations unies au Soudan du Sud, estimant que la situation dans ce pays « constitue toujours un danger pour la paix et la sécurité dans la région ».

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.