Gabon: Fiacre Mpako Ngoma/ Candidat déclaré de la Présidentielle de 2023

interview

Fiacre Mpako Ngoma, un jeune entrepreneur Gabonais qui fait carrière dans le bâtiment aimerait être le prochain locataire du palais Rénovation. L'information circule sur la toile partant de ses nombreuses publications. Cette information est sujet à débat dans les salons feutrés de Libreville. « Est-il sérieux ? », C'est la question qui revient sans cesse dans les discussions. Pour en avoir le cœur net, nous avons tendu le micro à ce dernier pour qu'il éclaire l'opinion.

Gabonews : Bonjour monsieur Fiacre Mpako Ngoma, on apprend par des bruits de couloirs que vous envisagez être candidat à la Présidentielle de 2023. Est-ce vrai ?

FMN : Merci de l'opportunité de votre antenne. En effet, je suis candidat à l'élection présidentielle de 2023 année à laquelle les Gabonaises et Gabonais seront appelés à choisirent celui ou celle qui sera aux destinées du pays pendant les sept prochaines années.

Gabonews : Que répondez-vous à ceux qui pensent que cette potentielle candidature est une blague ?

FMN : Je suis chef d'entreprise et j'ai l'âge de la maturité. Je pense que pour des questions d'Etat nous devons être sérieux. Le pays a besoin des enfants capables de lui redonner ses lettres de noblesses, nous sommes par terre réveillons-nous et marchons pour un Gabon d'ensemble ou le peuple sera désormais digne.

Gabonews : Pouvez-vous nous dire ce qui la motive ?

FMN : A l'heure actuelle tout fils de ce pays est motivé de faire changer les choses. Me concernant, je parle ici d'un Gabon d'ensemble. C'est d'ailleurs ma motivation première. Je propose une autre idéologie capable de rattraper le temps perdu depuis 52 ans de népotisme et de gabegie au sommet de l'Etat.

Gabonews : Vous comptez prôner quel type de discours pour convaincre l'électorat ?

FMN : L'heure n'est plus au discours mais au changement d'un Gabon d'ensemble. Notre pays est riche et peu peuplé. Mais, il est malheureusement géré comme une épicerie familiale depuis 52 ans. Plusieurs générations ont connu le père, le fils et le petit qui veut oser encore. Nous disons ça suffit comme ça trop c'est trop. Il appartient aux citoyens de nos neuf provinces d'essayer l'expérience avec une autre famille.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Gabonews

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.