Ile Maurice: Noyade - «Monn dir li pa al nazé mé linn persisté» dit l'épouse de la victime

Une sortie en famille a viré au drame jeudi. Un quinquagénaire s'est noyé dans la piscine d'un campement à Palmar.

La famille de Vasoodev Dalia s'était rendue dans un campement à Palmar, le mercredi 11 mars, mais leur joie a été de courte durée. Vers 18 heures le lendemain, Vasoodev Dalia, âgé de 55 ans, s'est mis à plonger dans la piscine. Après une troisième plongée, il n'est pas ressorti vivant. Le cas a été rapporté au poste de police de Trou-d'Eau-Douce et le corps sans vie de la victime a été transporté à l'hopital Jeetoo aux fins d'autopsie. Le rapport a révélé qu'il est décédé d'asphyxie due à la noyade.

Nous nous sommes rendus à Providence où habitait le quinquagénaire. Son épouse Vimla, en larmes, raconte leurs derniers moments passés ensemble. «Jeudi vers 18 heures, il voulait nager mais, comme le temps était mauvais, je lui ai demandé de ne pas le faire, car il venait de manger. Linn insisté linn dir mwa 'mo pé anvi rantré kifer to pé anpes mwa'. Je n'ai pas voulu me disputer avec lui car j'avais envie que l'on passe un bon moment en famille et je ne voulais pas lui gâcher le plaisir de se jeter à l'eau.»

Toute la famille, surtout les femmes, était sous la varangue et regardait les hommes nager. «On faisait un brin de causette entre des membres de la famille quand je l'ai vu plonger dans la grande piscine alors que mon frère était dans la petite piscine. La troisième plongée lui a été fatale, il n'est pas remonté à la surface. Nous avons paniqué et tout de suite, toutes les personnes qui étaient dans l'eau n'ont pas hésité à plonger pour le retirer. Il respirait encore et battait toujours les yeux quand on l'a sorti de la piscine. On a essayé de lui faire du bouche-à-bouche mais lorsque l'ambulance du SAMU est arrivée, mon époux avait déjà rendu l'âme à leur arrivée.»

Son épouse ajoute que c'est une piscine dans laquelle il a l'habitude de nager. Elle voit mal comment il a pu se noyer. «C'est un malheur qui s'est abattu sur la famille et il est mon seul support car nous n'avons pas d'enfant malgré nos 26 ans de mariage.»

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.