Angola: COVID-19 - Lunda Sul renforce la surveillance aux frontières terrestres et fluviales

Saurimo — Les autorités sanitaires de Lunda Sul ont renforcé les mesures de sécurité et de surveillance aux frontières terrestres et fluviales avec la République démocratique du Congo (RDC), après la confirmation d'un cas de coronavirus (Covid-19) dans ce pays voisin.

S'adressant à l'ANGOP samedi, le directeur du bureau provincial de la santé, Viegas António, a déclaré que toutes les mesures pour contenir le virus étaient en cours de création, avec le placement de techniciens de la santé à la frontière de Chiluange (Muconda), aéroports de Deolinda Rodrigues et de Catoca (Saurimo), compte tenu du flux migratoire enregistré dans ces points.

Il a souligné que les professionnels sont équipés d'équipements propres de détection du virus, comme des thermomètres et du matériel de biosécurité, pour suivre les citoyens nationaux et étrangers entrant ou sortant du pays.

Viegas de Almeida a fait savoir qu'avec cette mesure d'inspection, les conditions de sécurité sont garanties pour la détection d'un éventuel événement pandémique dans la région.

Il a expliqué que pour contrer la situation, les autorités sanitaires de la province ont également le soutien de techniciens de la santé de la Société minière de Catoca et de médecins cliniciens de l'hôpital général de Lunda Sul.

Le responsable a appelé la population à suivre les directives des autorités sanitaires, telles que se laver fréquemment les mains avec des détergents, se couvrir la bouche en toussant, ne pas partager d'objets personnels et suivre d'autres mesures de précaution.

L'Angola ne continue d'enregistrer aucun cas positif de nouveau coronavirus, tandis que la RDC, la Côte d'Ivoire, le Cameroun, le Sénégal, le Togo, l'Égypte, la Tunisie, l'Algérie, le Maroc, le Burkina Faso, le Nigéria et l'Afrique du Sud font partie des pays africains touchés par la pandémie.

Mercredi, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a déclaré que le COVID-19 était une pandémie, car il a atteint une dimension intercontinentale et s'est rapidement étendu à presque tous les pays du monde, faisant des milliers de morts.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.