Cameroun: Mobilisation de la FOCACO pour des conditions de consommation durables.

La journée mondiale des droits des consommateurs s'est célébrée avec faste à Douala.

Au cours d'une conférence -débat, la Fondation Camerounaise des Consommateurs '(FOCACO) a mit un point d'honneur sur les conditions d'une consommation durable.

Principal avocat-interlocuteur des consommateurs auprès des pouvoir publics et des prestataires des biens et services, la Focaco s'inscrit dans la longue durée.

Pour le président Alphonse Ayissi Abena « Il s'agit d'inviter les consommateurs à une prise de conscience collective sur les droits et aussi les obligations qui sont les leurs. Il faut mettre les conditions d'une consommation saine et durable dans un environnement pollué ou règne une quasi anarchie. L'Etat est interpellé ici pour nous accompagner à atteindre cet objectif citoyen » Le cercle municipal du quartier administratif de Bonanjo était pleine de consommateurs. Un échantillon tirée de toutes les couches de la société, pour la plupart des jeunes.

La modératrice Marlyse Douala Bell a appelé à plus de responsabilité dans les habitudes de consommation. Autour de la table, plusieurs ont pris la parole pour entretenir les consommateurs sur des sujets aussi variés que les assurances, le tabagisme, la consommation d'alcool, les services de téléphonie mobile.

Avec en trame de fond la question lancinante : quel est le véritable pouvoir des consommateurs ? On a passé au crible l'action de l'agence des normes dans son pouvoir de promotion des normes de protection du consommateur. Aussi bien que l'Agence de Régulation des télécommunications face aux géants de la téléphonie mobile. Et même les tarifs de l'assurance automobile.

C'était plutôt un régal pour les étudiants « Nous avons été édifiés sur plusieurs choses » La fondation Camerounaise des consommateurs quant à elle a rassuré « Nous continueront dans notre action de défense des droits des consommateurs. C'est notre engagement » Pour preuve, l'année 2019 qui s'est achevée a été jalonnée de plusieurs campagnes de défense des droits des consommateurs : l'opération « je déteste Eneo », la conférence « stop à la vie chère », la campagne

« stop aux jeux de hasard chez les mineurs », la campagne « vente d'alcool interdite chez les mineurs »...

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Camer.be

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.