Maroc: Des jeunes se mobilisent pour la sensibilisation contre le Covid-19

De jeunes acteurs associatifs à Essaouira, membres du Collectif «Morocco l'Ghedd», se sont mobilisés, samedi, dans la cité des Alizés en vue de contribuer aux efforts menés à tous les niveaux pour la sensibilisation et la prévention contre le coronavirus (COVID-19).

Ainsi, des membres des associations «Moga'Jeunes» et «Moga Workout» ont lancé en parallèle, avec leurs confrères issus d'autres associations actives dans plusieurs villes du Royaume, à savoir «Marocains Pluriels», «Marock'Jeunes», «Par-Delà les remparts», «Oriental Leaders», «Hip-Hop Family», «Jeunes Culturois», «Carrefour des cultures urbaines» et «Les 109», une action citoyenne de sensibilisation et d'information autour de ce virus et les mesures à prendre pour s'en prémunir.

Dans ce sens, ces jeunes militants associatifs ont réalisé un flyer rassemblant les différentes consignes des autorités sanitaires pour éviter la propagation du coronavirus, outre le numéro de téléphone dédié en cas de contamination.

Ce document, qui a été distribué sur le terrain dans plusieurs villes du Royaume où s'activent ces associations, notamment à Casablanca, Rabat, Salé, Oujda, Fès, Tanger, Marrakech et à Essaouira, afin de contribuer à diffuser la bonne information à propos de cette pandémie, sera aussi partagé à grande échelle sur les réseaux sociaux.

Cette initiative citoyenne fortement louable avait pour principal objectif de mieux informer la population locale sur ce virus afin de prendre les précautions nécessaires et de suivre les mesures préventives exigées, notamment en matière d'hygiène, pour s'en protéger et lutter avec efficacité contre sa propagation en vue d'éviter toutes les possibilités de contamination et d'infection.

Cette belle action de solidarité se voulait également un moyen parmi d'autres pour favoriser la promotion de la culture de la prévention parmi les habitants de la ville d'Essaouira et leurs hôtes.

Dans une déclaration à la MAP, le président de l'Association «Moga'Jeunes», Otmane Mazzine, a souligné l'importance de ce genre d'initiatives citoyennes visant à contribuer au partage à plus grande échelle, des informations à propos de ce virus et des consignes mises en place par les autorités sanitaires du pays pour éviter la contamination par le Covid-19.

De telles actions permettent, en effet, de lutter contre les «fake news» qui pullulent actuellement sur les réseaux sociaux, à même d'induire la population en erreur, a-t-il affirmé, insistant sur la nécessité de s'entraider et de faire preuve de civisme et d'un haut degré de responsabilité dans de pareilles situations. Et de relever que ce travail de terrain, fortement réussi grâce à la fédération des efforts de plusieurs acteurs associatifs, a suscité un grand intérêt de la part des habitants de la cité des Alizés qui ont fortement salué cette initiative entreprise par de jeunes Souiris, émettant le vœu de voir ce genre d'opérations civiques se multiplier à travers toutes les villes et régions du Royaume pour partager ensemble les «bons gestes» qui permettent de se protéger et de mieux se prémunir contre la propagation de cette pandémie.

«C'est vraiment admiratif de voir cette grande prise de conscience de tous ces jeunes militants à travers le Royaume, réunis sous le label Morocco l'Ghedd qui, ayant constaté que nombre des nôtres ne respectent pas comme il se doit les consignes de précaution, ont entrepris de rédiger un flyer qui regroupe toutes les recommandations de nos autorités sanitaires», s'est réjoui, de son côté, Ahmed Ghayet, président de l'Association «Marocains Pluriels».

«Ces flyers ont été distribués par leurs soins dans les quartiers de leurs villes afin d'informer et de sensibiliser la population sur ce virus», a-t-il expliqué dans une déclaration similaire.

«J'ai participé à cette action avec les jeunes de Moga'Jeunes à Essaouira et j'ai constaté de visu la vive réaction de notre population», a-t-il poursuivi soutenant que «les gens ont besoin qu'on leur parle, qu'on leur explique et qu'on les sensibilise».

«Les gens ont réellement envie et besoin de savoir. En fait, ces jeunes acteurs associatifs ont rempli une mission salutaire», a-t-il estimé en conclusion.

Le Covid-19, qui a fait son apparition fin décembre dernier à Wuhan, en Chine, est la maladie infectieuse causée par le dernier coronavirus qui a été découvert (SARS-CoV-2). Il appartient à la famille des virus Corona, dont cinq types sont connus pour leur propagation entre les humains, pouvant provoquer une maladie infectieuse qui touche l'appareil respiratoire et peut entraîner des complications sévères dans certains cas.

Les coronavirus peuvent causer des pathologies de gravité variable, allant d'un simple rhume au syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS).

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.