Ile Maurice: Covid-19 - Restriction d'entrée pour l'Union européenne, le Royaume-Uni, la Suisse et La Réunion

communiqué de presse

GIS - 16 mars, 2020 : Avec la progression rapide de la propagation du Covid-19 en Europe, les passagers venant ou ayant transité dans les pays de l'Union européenne (UE), le Royaume-Uni et la Suisse au cours de ces 14 derniers jours ne seront plus autorisés à entrer sur le territoire mauricien à partir du mercredi 18 mars, à 20 heures GMT, et ce pour les deux prochaines semaines.

Maurice fermera aussi ses frontières aux passagers en provenance de l'Ile de la Réunion dès 20 heures GMT aujourd'hui. Les Mauriciens et les résidents en provenance de ces pays seront automatiquement placés en quarantaine à leur arrivée.

Ces mesures temporaires ont été annoncées par le Premier ministre, ministre de la Défense, de l'Intérieur, et des Communications extérieures, ministre de Rodrigues, des Iles éparses et de l'Intégrité territoriale, M. Pravind Kumar Jugnauth, lors d'un point de presse ce matin au Bâtiment du Trésor à Port Louis. M. Jugnauth a aussi affirmé que ces restrictions d'entrée continuent à s'appliquer à l'Italie, l'Iran et la Corée du Sud, entre autres, et que l'interdiction d'importation des animaux vivants et de poissons s'impose désormais à l'UE, le Royaume-Uni, la Suisse et La Réunion.

Le Premier ministre a rappelé que la situation s'est aggravée au niveau mondial, poussant l'Organisation mondiale de la santé à qualifier l'épidémie de coronavirus de « pandémie » et, à déclarer que l'Europe était désormais « l'épicentre » de cette pandémie. Il est aussi revenu sur les mesures drastiques mises en place par ces pays dont les confinements ; les fermetures de frontières, d'écoles, de commerces ; et l'interdiction de tout rassemblement.

« Maurice demeure vulnérable et un pays à risque, d'où l'impératif de suivre l'évolution de la pandémie quotidiennement», a affirmé M. Jugnauth. Dans cette optique, les systèmes de contrôle et de surveillance déjà mis en œuvre seront renforcés. Tout en soulignant l'efficacité des dispositions prises par les autorités mauriciennes, le Premier ministre a tenu à rendre hommage aux agents, ceux de la santé, de la police et autres, qui travaillent activement pour empêcher que la pandémie gagne nos côtes.

Concernant les bateaux de croisière, le chef du gouvernement a indiqué qu'un navire venant de Fremantle en Australie est attendu au pays. Toutefois, a-t-il fait ressortir, Maurice exige des responsables de ce navire de soumettre, en avance, une liste de tous les passagers et du lieu où ils ont embarqué. Le bateau devrait en outre avoir passé les 14 derniers jours en mer avant d'accoster notre île. D'autres navires viendront en avril et nous prendrons les mesures nécessaires, a-t-il ajouté.

Le Premier ministre a également spécifié qu'aucun cas de Covid-19 n'a été enregistré dans la République de Maurice, et a condamné les auteurs de fausses nouvelles et informations qui sèment le doute et la panique parmi la population. Il a réitéré l'engagement du gouvernement à poursuivre résolument les actions pour protéger la population contre toute menace, que ce soit le Covid-19 ou la dengue.

Plus de: Government of Mauritius

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.