Madagascar: Forte tempête tropicale Herold - Maroantsetra sous les eaux

La forte tempête tropicale Herold s'éloigne des côtes malgaches pour menacer, à son tour, l'île Maurice, mais a causé dans la partie Nord-Est de Madagascar quelques dégâts liés à la montée des eaux après plusieurs jours de pluies abondantes.

Encore au stade de dépression tropicale vendredi matin, le dixième système de la saison est devenue la forte tempête tropicale (FTT) Herold, après une phase d'intensification amorcée depuis la fin de la semaine. Sa localisation et la direction qu'elle emprunte semblent cependant montrer qu'elle s'éloigne de nos côtes.

En effet, si hier matin à 7h elle se trouvait à 152km au Sud-Est d'Antalaha, hier après-midi, à 15h locales, elle se trouvait à 194km au Sud-Est de la même localité, selon les services météorologiques. la FTT Herold s'accompagne de vents moyens de 102km/h et de rafales de vents de 145km/h et semble progresser à une vitesse de 9km/h vers les îles voisines, notamment Maurice. Hier après-midi, son centre était localisé à environ 800 km au Nord-Ouest de Maurice où elle pourrait devenir une menace potentielle à partir de ce soir.

Appel à l'aide. Herold n'a pas touché terre à Madagascar, mais a causé quelques dégâts dans le Nord-Est du pays, notamment les crues après plusieurs jours de pluies incessantes.

Maroantsetra et Antalaha figurent parmi les plus affectés par la montée des eaux. Depuis hier après-midi, cependant, avec la réduction notable des précipitations dans les régions Sava et Analanjirofo ainsi que le déplacement prévu au sujet de l'éloignement progressif des côtes Nord-Est, le district d'Antalaha et la région Analanjirofo, encore sous alerte jaune hier matin, se trouvent depuis en alerte bleue.

La ville de Maroantsetra reste, toutefois, encore sous les eaux. Quasiment toutes les rues se trouvent sous plusieurs dizaines de mètres d'eau, exposant les usagers à des dangers et rendant les déplacements plus difficiles. Depuis hier, les habitants multiplient les appels à l'aide, notamment sur les réseaux sociaux.

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.