Kenya: Contre le coronavirus, le président Kenyatta annonce des mesures drastiques

Le président Uhuru Kenyatta prononce un discours à State House, Nairobi.

Le Kenya prend des mesures massives contre le Covid-19. Le pays a enregistré un premier cas vendredi. Il y a désormais trois malades. Dans la foulée, le président Kenyatta a donc décidé de frapper fort en listant une série de mesures de restrictions, et ce alors que la préparation du Kenya interroge.

En s'adressant à la nation, Uhuru Kenyatta a annoncé la fermeture des écoles primaires et secondaires à partir d'aujourd'hui. Les élèves en internat devront être chez eux à compter de mercredi. Les universités, elles, seront portes closes vendredi. Pendant un mois, toute personne en provenance d'un pays touché par l'épidémie est interdite de territoire. Kenyans et résidents devront eux se mettre en quarantaine. Isolement également pour tous ceux entrés au Kenya dans les 14 derniers jours, peu importe le pays d'origine...

Le chef de l'État a aussi demandé aux entreprises et services publics de faciliter le télétravail, il a encouragé les paiements par carte bancaires ou téléphone, très populaires au Kenya, afin de limiter la circulation de billets.

Une image de fermeté gâchée par un mouvement d'humeur des infirmiers de l'hôpital Mbagathi de Nairobi. Ils reprochent au gouvernement un manque de formation, de matériel et de soutien. Ils n'ont pas annoncé de grève, mais un « go-slow », un travail lent. Il y a 10 jours, cet hôpital avait ouvert la première zone d'isolement du pays, avec 120 lits. Ce sont les infirmiers des autres services qui sont en colère.

Cette action pose question sur la préparation du pays. Fin février, à l'arrivée de cinq patients chinois présentant des symptômes, le personnel soignant d'un hôpital au sud de la capitale avait carrément fui les lieux en courant.

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.