Gabon: Les autorités gabonaises pourraient annoncer la réduction des vols aériens sur Libreville

Libreville — Le Gouvernement gabonais qui est résolu à renforcer la prévention contre l'importation du Covid-19 au Gabon, a mis en place un comité de pilotage de veille sanitaire et s'apprête à réduire le nombre de vols aériens sur le Gabon, a-t-on appris lundi auprès du ministère des Transports.

Le Gabon a officiellement enregistré, son premier cas de contamination au coronavirus à travers un Gabonais de 27 ans, en provenance de Bordeaux, en France, et qui était arrivé à Libreville le 8 mars dernier.

Mais le diagnostic s'est avéré positif seulement 4 jours plus tard alors que le voyageur qui s'était présenté spontanément dans un hôpital, se plaignant de maux divers, avait déjà été en contact avec des membres de sa famille et de certains de ses collègues à son lieu de travail.

Une réunion de crise coordonnée par le ministre des Transport, Léon Armel Bounda Balonzi, en présente des représentants d'Air Côte D'Ivoire et d'Air France, principalement, avait eu lieu vendredi en fin d'après-midi à Libreville, pour évoquer les risques de propagation de la pandémie au coronavirus.

Air France fait partie des compagnies à risques, à cause notamment à la fréquence élevée de ses vols directs entre Paris et Libreville.

De sources recoupées à Libreville, une réduction des vols aura inévitablement de lourdes conséquences financières auprès des compagnies.

Suivez l'évolution pays par pays via le lien :

https://coronavirus.app/map

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Infos Plus Gabon

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.