Sénégal: Diourbel/Décision de suspendre les enseignements dans les écoles publiques - Les populations du baol en phase avec le chef de l'Etat

Les populations de Diourbel manifestent leur soutien et leur solidarité au chef de l'Etat après la prise de la décision qui consiste à interdire toutes les manifestations publiques, à suspendre les enseignements et renforcer le personnel de santé. Il s'agit, selon certains, d'un acte courageux. Par contre, d'autres pensent qu'il fallait renforcer le dispositif de sécurité pour réduire la propagation du coronavirus (Covid-19).

La mesure prise par le président Macky Sall d'interdire toutes les manifestations publiques, de suspendre les enseignements et de renforcer le personnel de santé est un acte courageux. C'est en tout cas le sentiment le mieux partagé par les populations. Certains élèves déclarent être en phase avec le chef de l'Etat. Sokhna Moumy de l'école élémentaire de Sessène, en classe de CM1, juge normale une telle décision parce que, dit-elle, «la contamination de la Covid-19 est très rapide. On nous a dit d'éviter de serrer les mains pour lutter contre cette maladie».Pour Mberry Diagne de l'école Franco-arabe de Ngolobitte, en classe de CP, la mesure est salutaire.

Ousseynou Souleymane Ka, élève en Première L1 au lycée d'enseignement général de Diourbel trouve que cette mesure du Chef de l'Etat est salutaire même si la vacation pour 3 semaines des cours risque de perturber les évaluations du second semestre. Selon lui, il fallait mettre le maximum de sécurité dans les établissements scolaires, au lieu de les fermer. Pour son camarade d'école, Fadel Ba, élève en Première L2, c'est une mesure normale car dans certains pays infectés, comme la France et l'Italie, des mesures similaires ont été prises pour protéger les populations de la Covid-19. Le Chef de l'Etat se soucie plus de la santé des élèves car, dit-il, pour apprendre, il faut être en bonne santé.

Quant à Amadou Ba, tailleur de son état et habitant au Keur Serigne Mbaye Sarr, l'acte posé par le président Sall est courageux. «Il faut prévenir avant qu'il ne soit trop tard. C'est une décision normale et courageuse. Personne ne doit imaginer le contraire». Cheikh Dia, un parent d'élève, menuisier de bois, salue cette décision. Selon lui, le président Macky Sall est le chef de l'Etat et gardien de la Constitution. Son objectif est de protéger les populations. Ce ne serait pas normal de laisser jusqu'à ce qu'il y ait des morts pour devoir agir.

5millions du député Bara Doly, en Soutien au comité régional

5 millions de F CFA, c'est l'enveloppe que l'honorable député Cheikh Abdou Bara Doly a remis au gouverneur de Diourbel. Cette enveloppe de 5 millions de F CFA est destinée au Comité régional en guise de soutien dans sa lutte contre la pandémie du coronavirus. L'élu du peuple, par ailleurs responsable du parti Bokk Gis Gis qui a décidé de geler toutes leurs activités politiques, a plaidé pour la suspension de toutes les activités publiques, conformément aux mesures édictées par les autorités étatiques.

A La Une: Sénégal

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.