Guinée: Vague de suspension d'étudiants à N'Zérékoré - Des associations estudiantines donnent un ultimatum aux autorités de l'université

Dans une déclaration en date de ce dimanche 15 mars 2020, des associations estudiantines (CEUPU-G, FEG, AED, ASEG) affirment avoir appris avec regret la suspension de plusieurs étudiants à l'Université de N'Zérékoré.

Dans leur déclaration, ces associations précisent que ces étudiants ont été suspendus pour avoir refusé de participer à des manifestations politiques.Elles indiquent qu'elles ont mené en vain des démarches pour que les autorités de l'université de N'Zérékoré, reconsidérent leurs décisions.

"Nous, concert des organisations estudiantines demandons aux responsables de cette université de rétablir ces étudiants injustement sanctionnés d'ici le 18 mars prochain. Passé ce délai, des actions de protestation seront organisées dans toutes les universités et instituts du pays pour le retour immédiat dans les classes afin que nos universités ne soient pas le théâtre des actions politiques", lancent-elles aux responsables de cette université.Nous vous proposons l'intégralité de cette déclaration.

Plus de: Aminata.com

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.