Congo-Kinshasa: France - Un Congolais mort du coronavirus

Il n'y a pas que la peau blanche qui est vulnérable à l'épidémie de coronavirus, comme voudraient le faire croire certaines mauvaises langues qui trouvent l'occasion d'ironiser même sur des questions délicates touchant directement la santé publique.

Pour preuve : un compatriote de la diaspora vivant en France vient de quitter la terre des hommes parce qu'atteint de coronavirus. L'illustre disparu, qui répondait au nom de Claude Mayele, la soixantaine révolue, est décédé le lundi 16 mars à l'hôpital de la « Pitié Salpêtrière » à Paris dans le 13ème arrondissement, où il était interné pendant 15 jours. Selon son cursus, il avait longtemps travaillé comme photographe à la présidence de la Répuboique, sous le régime du Maréchal Mobutu Sese Seko.

Entretemps, on signale que six autres Congolais, d'une même famille, ont été testés positifs au coronavirus, baptisé Covid 19 par l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), dont une femme de 54 ans, en comas artificiel depuis une dizaine de jours à l'hôpital Bichat en région parisienne.

Précision : le Congolais décédé le lundi Claude Mayele n'était pas membre de cette famille de six personnes testées positives au Covid 19.

Plus de: Le Phare

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.