Ile Maurice: Herold - Black-out à Rodrigues

L'alerte IV a été levée aux petites heures, ce matin, en ce mercredi 18 mars. Mais Les Rodriguais ont vécu une journée peu ordinaire, hier, avec le passage du cyclone Herold au sud-ouest de l'île. D'abord, ils ont eu peu de chance. À 10 heures, alors que le système s'éloignait de Maurice dans une direction d'est-sud-est vers Rodrigues, il s'est intensifié en un cyclone tropical intense momentanément. Toutefois, il s'est affaibli dans l'après-midi.

Ce n'est pas tout. Dans son communiqué émis à 16 h 30, la météo de Vacoas a indiqué qu'Herold, alors cyclone tropical, avait changé de trajectoire avec un mouvement vers le sud-est à une vitesse rapide de 35 km/h.

Ces changements ont été favorables aux Rodriguais. Le centre du cyclone avec ses vents violents et de la pluie torrentielle est passé loin au sud-ouest au début de la nuit. Selon divers témoignages, ce n'est que vers 16 heures que le vent a commencé à souffler et des nuages ont couvert le ciel, plutôt ensoleillé plus tôt. Mais il n'a pas plu sur l'île, déclarent ceux qui nous ont contactés. Le réseau téléphonique était perturbé mais pas internet.

Certaines régions, comme Terre-Rouge, Grande-Montagne, Ile-Michel et Montagne-Cabris, étaient privées d'électricité tard dans l'après-midi. À ce matin, selon une source à Rodrigues, il y avait quelque 80 réfugiés dans les huit centres d'accueil et le réseau du CEB était fortement perturbé. Les pompiers, des soldats de la Special Mobile Force et des policiers ont fait quelques interventions.

Pendant la matinée, les Rodriguais ont vaqué à leurs occupations jusqu'à 13 heures, quand la météo a émis un avertissement de cyclone de classe III. Peu avant, les automobilistes se sont rués sur la seule station d'essence de Port-Mathurin, provoquant un «petit» embouteillage dans les rues du port, alors que les employés sont rentrés chez eux après le passage à l'alerte 3.

À Maurice, aujourd'hui, il faudra s'attendre à du soleil sur toute l'île, mais la mer sera agitée. Le vent soufflera à environ 15 km/h.

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.