Congo-Kinshasa: Dr Muyembe Tamfum - « Le Covid-19 est plus contagieux qu'Ebola »

Tel qu'annoncé lundi dernier, lors de l'ouverture de la session ordinaire de mars 2020 au Parlement, le Dr. Jean-Jacques Muyembe Tamfum a animé une séance académique ce mardi 17 mars 2020, à l'hémicycle de l'Assemblée nationale pour présenter le plan d'éradication du Covid-19 en RDC.

Le virologue a affirmé que cette pandémie est plus contagieuse que la maladie à virus Ebola. Ainsi, a-t-il estimé qu'il ne faudrait pas se précipiter à prendre des mesures de prévention, mais plutôt utiliser les données scientifiques pour faire face à cette épidémie.

"Avec Ebola un malade peut contaminer deux personnes, mais avec le Coronavirus, un malade peut contaminer trois à quatre personnes. Il est plus contagieux qu'Ebola", a expliqué aux députés nationaux le Directeur Général de l'Institut national de recherche biomédical (INRB) et Secrétaire technique du Comité multisectoriel de la riposte à l'épidémie à virus Ebola (CMRE).

Le virologue a également précisé que la transmission du Covid-19 était passée déjà à la phase de transmission de personne à personne. "Une fois que le passage de l'animal à l'homme est effectué, le reste ce n'est plus l'animal. Donc, c'est faux de dire que maintenant il ne faut pas manger la viande. Ce stade est déjà passé, nous sommes au stade de la transmission de personne à personne", a-t-il fait savoir.

Quid du mode de transmission ?

Devant l'auguste Assemblée nationale, le Dr Muyembe a, de façon laconique, expliqué la transmission de cette pandémie qui se fait notamment par des gouttelettes de salive. "Par exemple, au moment où je vous parle, il y a des gouttes de salive qui sortent de ma bouche mais vous ne les voyez pas. S'il y a des caméras spécifiques, vous allez voir la quantité de gouttelettes, et surtout quand vous éternuez c'est pire. C'est comme ça qu'on dit il faut être au moins à un mètre. C'est d'abord respiratoire. Et puis également lorsque quelqu'un tousse sur une surface et que vous venez tousser aussi dessus et puis après vous frottez la bouche ou les yeux, il y a donc la possibilité de transmission indirecte", a expliqué le docteur Muyembe Tamfum.

Ce mardi 17 mars, via un message sur son compte Twiter, le ministre de la Santé Publique a confirmé un quatrième cas du Coronavirus sur le sol congolais. A l'en croire, il s'agit d'un sujet congolais résident aux Etats-Unis d'Amérique, revenu à Kinshasa le 8 mars dernier, transitant par la France. Comme quoi, aucun cas de transmission locale du Covid-19 n'a été, jusqu'à preuve du contraire, signalé au niveau national.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.