Guinée: Le GOHA invite les commerçants à suivre religieusement l'appel du FNDC les 21 et 22 mars prochain

Dans une déclaration en date du mardi 17 mars 2020, Chérif Mohamed Abdallah, Président du groupe organisé des hommes d'affaires (GOHA) a demandé aux commerçants de suivre l'appel à manifester du FNDC la veille et le jour du scrutin législatif et référendaire (21 et 22 mars 2020).

"Je m'adresse au peuple de Guinée et à l'ensemble des opérateurs économiques, les commerçants, les transporteurs, les banques, les compagnies d'assurance, bref, à tous ceux qui exercent dans des activités économiques en Guinée. Le groupe organisé des hommes d'affaires (GOHA) vous invite à être conformes à l'appel du front national pour la défense de la Constitution (FNDC) le 21 et le 22 mars 2020.

Nous vous invitons à être nettement conformes. Arrêtez toutes les activités du transport, du commerce. Nous demandons à toutes et à tous d'être derrière le FNDC jusqu'à la victoire finale. Mobilisons nous pour empêcher que notre constitution ne soit changée, pour empêcher un coup d'État constitutionnel en Guinée", a-t-il entamé.

Pour le patron du GOHA, là où l'armée a accepté au nom de la paix et la démocratie de laisser le pouvoir, il ne faudrait pas accepter que des civils fassent un coup d'État constitutionnel.

"À tous les opérateurs économiques, Guinéens ou étrangers d'être vigilants. À tous les membres du GOHA en Guinée et à l'extérieur, nous vous invitons de suivre à la lettre les consignes du FNDC parce que c'est ce qui va nous aider. Tant qu'il n'y a pas l'alternance à la tête du pays, tant les principes de la démocratie ne sont pas respectés en Guinée, il n'y aura pas d'investisseurs sérieux dans le pays. C'est pourquoi, nous invitons tout le monde d'être conforme et respecté l'article 21 alinéa 4 de la constitution guinéenne pour faire respecter à Mr Alpha Condé et son clan l'alternance au pouvoir. Pas de troisième mandat, vive la constitution de 2010, vive le peuple de Guinée, vive le FNDC, vive le GOHA!", a-t-il indiqué.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Aminata.com

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.