Cote d'Ivoire: Prestations au profit de l'Assemblée nationale - Les fournisseurs réclament plus d'un milliard Fcfa

Réunis au sein du collectif des fournisseurs de l'Assemblée nationale de Côte d'Ivoire, des opérateurs économiques ont donné de la voix au cours d'une conférence de presse qu'ils ont animée, hier, à Cocody pour solliciter le règlement de leurs différentes factures.

Selon le porte-parole dudit collectif, Konan Barthélémy, c'est 61 entreprises qui attendent d'être réglées par l'Assemblée nationale pour un montant global de 1 459 408 394 Fcfa d'arriérés.

« Nous avons les bons de commande mais ils sont chez notre avocat (…) Il y a eu un rapport d'audit qui ne nous a malheureusement pas été remis. Nous souhaitons que notre voix trouve des oreilles attentives à nos doléances. Nous avons essayé toutes sortes de démarches qui sont restées sans réponses » a expliqué le porte-parole.

Qui a également indiqué que le COFANCI est une organisation apolitique créée pour parler le même langage en ce qui concerne la défense des droits des membres.

Il a en outre fait savoir que cette créance qui s'est progressivement constituée depuis 2014 doit impérativement être soldée pour permettre aux entreprises de faire face, à leur tour, à leurs créanciers ainsi qu'aux charges salariales… Il a ajouté que le paiement leur évitera de mettre au chômage leurs employés et bien d'autres difficultés.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Le Nouveau Réveil

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.