Congo-Brazzaville: Conseil départemental et municipal - Le budget exercice 2020 s'élève à 21.900.000.000 FCFA

Le budget du Conseil départemental de Pointe-Noire a été adopté au cours de la 8e session ordinaire dite budgétaire qui s'est tenue il y a quelques jours.

En adoptant le programme d'investissement, le programme d'urgence financé par le gouvernement et le budget de l'exercice 2020, les conseillers viennent de poser les balises qui devront guider leur politique de développement urbain au cours de cette année. La feuille de route qu'ils ont établie s'impose à eux et sa mise en œuvre exige une discipline budgétaire rigoureuse avec la sécurisation optimale des recettes et la maîtrise des dépenses.

« Un budget, c'est d'abord et avant tout des recettes, sans lesquelles aucun objectif économique et social ne peut être atteint », a dit Jean François Kando, député-maire de Pointe-Noire. Et de poursuivre : « Notre ville est victime des effets de dérèglement climatique aux conséquences multiples sur notre environnement, la complexité de ce phénomène rend le lendemain incertain ».

En effet, le chef de l'exécutif local a fait remarquer à l'assistance que le projet de budget exercice 2020 soumis à l'examen des conseillers s'avère un budget de conjoncture qui correspond à l'environnement économique et financier du pays, caractérisé par une crise profonde dont les causes et les effets dévastateurs sur les finances de collectivité locale sont connus de tous. Jean François Kando a souligné que, compte tenu de cette conjoncture économique difficile, le bureau exécutif ne s'engagera pas dans des travaux neufs, mais orientera plutôt son champ d'action sur les choix raisonnables en fonction des ressources propres des collectivités.

Le député-maire a justifié ce choix par la prudence pour permettre au bureau exécutif de continuer la mobilité urbaine à travers le point à temps, la poursuite et l'achèvement des travaux engagés en 2019 et la réhabilitation de certains ronds-points de la ville. Il estime que la poursuite de l'œuvre de construction et de modernisation des équipements sociaux de base dépend du rétablissement en cours des équilibres macro-économiques nationaux et de la mise en œuvre de la nouvelle disposition de la loi de finance exercice 2020 qui tent à assouplir les finances des collectivités nationales.

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.