Guinée: Conakry abrite un stage africain des entraîneurs et arbitres de Sambo

Sous l'égide du ministère des sports, de la culture et du patrimoine historique, la fédération internationale de Sambo et la confédération africaine de Sambo, la fédération guinéenne de Sambo et disciplines associées a lancé à Conakry le 14 mars 2020, un stage africain des entraîneurs et arbitres de Sambo.

Selon Bah Amadou Sadigou, président de la fédération guinéenne de Sambo l'objectif visé est d'avoir un maximum d'arbitres et d'entraîneurs qualifiés en Guinée dans les pays participants.

La cérémonie de lancement a mobilisé le ministère des sports, celui de la sécurité, le comité national olympique, le ministère de la jeunesse, les acteurs du Sambo en Guinée et les médias.Pour des raisons de Coronavirus, sur les six pays invités, seule la Sierra Leone a pu envoyer des participants. La Guinée Bissau, la Centrafrique, l'Algérie, le Mali et le Sénégal sont les absents.

Ce stage qui se termine le vendredi 20 mars prochain est dirigé par Mohamed Benfareh premier vice-président de la confédération africaine de Sambo, membre de la commission technique et de la commission d'arbitrage.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Aminata.com

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.