Congo-Brazzaville: Padec - Ouverture des travaux des groupes thématiques sur l'amélioration du climat des affaires

Commencés le 18 mars, sous la direction de Jean Claude Etoumba Nkoundou, secrétaire général de la préfecture de Pointe-Noire, les travaux s'achèveront le 23 mars.

Jean Claude Etoumba Nkoundou a signifié lors des assises que les travaux se fixent quelques objectifs, notamment rechercher les raisons de la non-application des textes de réformes validés par le gouvernement depuis 2014 ; proposer des nouveaux textes en tenant compte du contexte actuel.

Pour sa part, Benoit Ngayou, coordonnateur du Projet d'appui au développement des entreprises et la compétitivité (Padec), a rappelé que les dix-sept textes de réformes validés par le gouvernement courant la période 2017-2019 n'ont pas eu un impact réel sur la modification du classement du Congo dans le rapport de Doing Business 2020.

Ces réformes présentées au groupe de la Banque mondiale au niveau de la Société financière internationale n'ont pas été appliquées par les administrations congolaises.

«Dans la perspective de modifier substantiellement le classement Doing Business du Congo et de le rendre attractif vis-à-vis des investissements directs étrangers, il est impérieux de poursuivre les travaux déjà engagés au cours des séances de travail à Pointe-Noire en décembre 2017, en septembre 2018 et en mars 2019. Cet exercice se poursuivra dans les autres localités du pays », a-t-il déclaré. Notons que le projet Padec est appuyé par la Banque mondiale.

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.