Madagascar: Intervention dans le Sud - Six mille enfants à sauver de la malnutrition aigüe

Des enfants souffrent de la malnutrition aigüe sévère dans le Sud. Au moins six mille quatre cents victimes, âgées entre six à cinquante-neuf mois, sont recensées.

« Nous faisons face à l'insécurité alimentaire, suite au manque de précipitation. La période de soudure risque d'être encore plus rude cette année. Seul le manioc a survécu à la sécheresse », indique une source dans la région d'Ambovombe Androy.

Ces enfants vont bénéficier d'aliments thérapeutiques, pour qu'ils s'en sortent de cette situation dangereuse. Le gouvernement japonais a remis à l'État, six mille quatre cents cartons de Plumpy'Nut, pour sauver des vies. « Le but du Japon est d'apporter une intervention rapide et efficace à la situation d'urgence », indique l'ambassadeur du Japon, Yoshihiro Higuchi, lors de la donation à Andraharo, hier.

C'est la troisième fois que le Japon travaille avec le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (Unicef) pour réaliser ensemble des projets d'urgence dans le Grand Sud pour soulager la souffrance de la population, fragilisée par les aléas des années récentes. Ces interventions du gouvernement du Japon ont été fructueuses. L'an passé, cinq mille enfants souffrant de malnutrition aigüe sévère ont été traités et sauvés grâce à l'achat de cinq mille cartons de Plumpy'Nut.

« Il faut que le budget national s'attèle à vraiment investir dans la lutte contre la malnutrition. Je crois que le budget de 2020 permet de voir que le gouvernement malgache met un effort réel dans la lutte contre la malnutrition », souligne Michel Saint-Lot, représentant de l'Unicef à Madagascar. Le secrétaire général du ministère de la Santé publique, le professeur Gaëtan Duval Solofomalala, fait appel à un élan collectif. Il incite les parents à limiter les naissances pour appuyer la lutte contre la malnutrition. Il les encourage, par ailleurs, à vacciner leurs enfants.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.