Burkina Faso: Coronavirus - La Fédération des associations islamiques du Burkina suspend les prières à partir de ce vendredi après la prière

«Le jeudi 19 mars 2020, le Collège des Oulémas de la Fédération des associations islamiques du Burkina (FAIB) sur convocation du Président du présidium, s'est tenu en session extraordinaire au siège de la Fédération aux fins d'examen et de prise de mesures relatives à la prévention du coronavirus au sein de la communauté.

Les Oulémas de la Oummah islamique du Burkina Faso, après analyse de l'évolution de la pandémie dans notre pays et en droite ligne de la dynamique de prévention enclenchée par les autorités, se fondant sur les dispositions islamiques en matière de gestions des épidémies, décident de:

1. La suspension des prières dans toutes les mosquées sur toute l'étendue du territoire burkinabè y compris celles de Djoumah (prière de vendredi). Toutefois, les appels à la prière sont maintenus pour rappeler aux fidèles de prier à domicile ;

2. La suspension des cérémonies collectives de baptême, de mariage, d'enterrement, de douas et tous autres évènements cultuels musulmans nécessitant un rassemblement de plus 50 personnes;

La FAIB décide de la suspension temporaire des prières et des regroupements socio-cultuels musulmans.»

Fédération des Associations Islamiques du Burkina

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fasozine

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.