Cameroun: Lancement ce jour d'une énième campagne de vaccination contre la poliomyélite

A l'occasion des journées nationales de vaccination, il est prévu que près de 6000 enfants de 2 à 5 ans soient vaccinés du 20 au 22 mars contre la poliomyélite.

Pour cette autre édition des journées nationales de vaccination, l'actualité en rapport avec l'épidémie de Corona virus va obliger les équipes du programme élargi de vaccination à prioriser le porte à porte afin de ne pas déroger aux prescriptions gouvernementales qui interdisent les rassemblements de plus de 50 personnes.

A en croire le Dr Otti , cette campagne concerne en majorité les enfants scolarisés.Le coordonnateur du programme élargi de vaccination précise que cette autre campagne participe à renforcer l'immunité individuelle et même collective de ces enfants. Car il est clair que tout enfant non vacciné s'expose et expose les autres en cas de contamination à une paralysie irréversible de ses membres.

Il faut tout de même noter que le Cameroun a été déclaré exempte de la poliomyélite en 2015 et ainsi n'est pas loin d'atteindre ses objectifs dans la lutte contre cette maladie. Mais suite à la découverte d'un cas d'un cas de poliovirus de type 2 à Mada dans la région de l'extrême nord ce qui a poussé le gouvernement à reconsidérer la polio comme une "urgence de santé publique".C'est ainsi qu'il a été organisé une campagne de vaccination de riposte dont l'objectif était de stopper dans les 90 jours la transmission du virus au sein de la population sur toute l'étendue du territoire.

Cette nouvelle campagne qui s'ouvre ce jour s'inscrit dans la poursuite des efforts du gouvernement a enrayer le poliovirus sur toute l'étendue du territoire national.Il faut aussi noter qu'en dehors de la poliomyélite, ces journées nationales de vaccination permettront également aux enfants de 6 à 59 mois de se faire deparasiter et de recevoir de la vitamine A.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Camer.be

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.