Centrafrique: La Minusca et l'OMS appuient le gouvernement face à la menace du Covid-19

La Mission intégrée multidimensionnelle des Nations unies en République centrafricaine (Minusca) est mobilisée sur deux fronts sécuritaire et sanitaire.

Les Nations unies doivent mener deux batailles simultanées : celle contre les violences des groupes armés et une nouvelle contre la pandémie de coronavirus qui a touché une personne pour l'instant.

En RCA, l'un des pays les plus pauvres au monde, l'ONU et les autorités centrafricaines travaillent main dans la main face au coronavirus. Avec l'appui de l'OMS, un centre d'isolement des malades du coronavirus a été établi dans cet hôpital.

« Nous continuons à appuyer le ministère de la Santé publique dans les mesures à prendre. Le plus important, c'est de s'assurer qu'on détecte tous les cas sur le territoire centrafricain, de tracer leurs contacts, d'identifier les personnes malades et de les mettre en isolement », a déclaré le représentant de l'OMS en RCA, Severin Von-Xylander, lors d'une conférence de presse conjointe de la Minusca, de l'OMS et du ministère centrafricain de la Santé et de la Population.

Dans le cadre des mesures prises pour prévenir la propagation du Covid-19, la Minusca a annoncé avoir suspendu le processus de rotation des contingents. Une mesure prise pour limiter le risque d'arrivée du virus depuis l'étranger. « Ceux qui sont déjà en RCA exécuteront les tâches habituelles », a déclaré le commandant de la Force de la Minusca, le général Daniel Sidiki Traoré.

« La Minusca a un mandat de protection », a pour sa part rappelé Denise Brown, la représentante spéciale adjointe du secrétaire général de l'ONU en RCA. Et par conséquent, elle a maintenu son personnel dans le pays pour exécuter ce mandat malgré le Covid-19.

Denise Brown a souligné que la Minusca « continuera à appuyer le gouvernement centrafricain et le ministère centrafricain de la Santé dans cette lutte » contre cette nouvelle menace d'ordre sanitaire. Elle a également indiqué que tout le personnel des Nations unies a reçu l'ordre de respecter scrupuleusement les consignes contenues dans les directives de l'OMS et du ministère de la Santé publique.

A l'aéroport Mpoko de Bangui, la Minusca a fourni un appui matériel et technique pour diagnostiquer les voyageurs à leur arrivée sur le sol centrafricain. « Nous avons mis en application les consignes du ministère de la Santé publique en mettant en place le personnel médical à l'aéroport Bangui-Mpoko pour contrôler les troupes et rendre compte au ministre de la Santé publique », a dit Denise Brown.

Lors de la conférence de presse sur la réponse de l'ONU et du gouvernement au coronavirus en RCA, Mme Brown et M. Sompsé ont dénoncé la campagne de stigmatisation menée contre le personnel des Nations unies et des ONG et accusant les étrangers de véhiculer le coronavirus dans le pays.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.