Seychelles: COVID-19 - Les Américains, Australiens, et yachts étrangers interdits - 7e cas confirmé

L'Autorité de la santé publique des Seychelles a annoncé vendredi une interdiction temporaire des yachts étrangers dans les eaux du pays, avec effet immédiat.

Elle a aussi rajouté les États-Unis et l'Australie, sur la liste des pays qui sont interdits de rentrer aux Seychelles avec pour but de contrôler la propagation de COVID-19.

Le commissaire à la santé publique, Jude Gedeon, a déclaré que les résidents seychellois revenants d'Australie et des États-Unis devront être mis en quarantaine pendant 14 jours.

Les Seychelles ont mis en place une interdiction pour les visiteurs venant d'Europe, de Chine, d'Iran et de Corée du Sud, des régions où le nombre de cas de COVID-19 est élevé.

Selon M. Gedeon, un grand groupe prévoyait de venir sur les îles pour les vacances, mais les autorités locales ne l'ont pas approuvé, car il a expliqué que les visiteurs venant par la mer considèrent les Seychelles comme une zone sûre.

"Nous avons vu que beaucoup de yachts, de bateaux de plaisance, viennent ici, donc, nous mettons fin à cela avec la collaboration de l'Autorité portuaire ", a déclaré Gedeon.

Il a ajouté que ces bateaux de plaisance ne seront pas autorisés à rester aux Seychelles.

Vendredi, la nation insulaire a enregistré son septième cas positif de COVID-19.

Le dernier patient - un Seychellois - a été en contact avec l'Ukrainien qui a été testé positif mercredi.

Les cas confirmés de COVID-19 aux Seychelles - 115 îles de l'Océan Indien occidental - sont trois Seychellois, deux ressortissants néerlandais, un Ukrainien et un Mauricien.

L'état de l'un des deux Néerlandais a été décrit comme critique et il a été mis sous ventilation.

Entre-temps, le ministère de la santé a également annoncé qu'il transférait son centre d'isolement de l'hôpital de l'Anse Royale, dans le sud, à l'hôpital familial de Persévérance - une île artificielle sur la côte nord-est de l'île principale de Mahé.

Le directeur général de l'Agence des soins de santé, Danny Louange, a expliqué que ce déménagement vise à traiter les cas confirmés avec plus d'efficacité.

"Nous avons constaté, que l'Anse Royale sera débordée et ne nous suffira pas pour soigner nos patients. Nous avons donc déménagé dans cet établissement qui dispose de plus de ressources et où nous pouvons mieux traiter nos patients qui sont isolés", a déclaré M. Louange.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Seychelles

Plus de: Seychelles News Agency

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.