Angola: Les députés reportent la plénière pour prévenir le Covid-19

Luanda — La sixième réunion plénière de l'Assemblée nationale (AN), initialement prévue mercredi, à Luanda, a été reportée "sine-die", en raison des mesures préventives de la pandémie du Covid-19.

L'information a été fournie par le porte-parole du Parlement, Raul Lima, à l'issue de la conférence des présidents des groupes parlementaires, qui a décidé de reporter la réunion à une date qui sera annoncée au préalable.

Il informe que les commissions de travail spécialisées continueront de fonctionner normalement.

"Cette réunion a seulement été reportée, compte tenu des mesures qui sont prises dans le contexte de la pandémie du Covid-19", a-t-il expliqué.

Le président du groupe parlementaire du MPLA, Américo Cuononoca, a jugé une telle mesure prudente et opportune, conformément aux directives de la Commission interministérielle de l'Exécutif, qui interdit, entre autres, la concentration de plus de 200 personnes, notamment dans des lieux fermés.

En conséquence, il a indiqué que l'AN n'avait d'autre choix que de reporter la réunion plénière ordinaire de la 3e session législative de la IVe législature.

"Cette maladie est globale et, pour cette raison, toutes les mesures sont nécessaires pour contenir ce virus", a-t-il observé.

L'Unita, le plus grand parti d'opposition, estime également naturel le report de la 6e réunion plénière.

"C'était avec naturalité que nous accueillions favorablement les informations sur le report de la session plénière du 18. Nous considérons qu'il s'agit d'une mesure prudente qui correspond aux efforts mondiaux de prévention et de lutte contre cette pandémie", a déclaré Liberty Chiaka.

Il a fait savoir que le groupe parlementaire de son parti avait soumis à l'AN une demande de débat d'urgence sur les impacts économiques, sociaux et culturels du Covid-19 dans le pays.

Interrogé pour savoir si le scénario ne mettrait pas en péril le processus de tenue d'élections locales dans le pays, Liberty Chiaka a souligné qu'à cette époque, la première préoccupation était de conjuguer les efforts pour protéger la santé publique et la sécurité nationale.

"Nous sommes ici pour transmettre un message d'unité et de solidarité avec tous les peuples du monde touchés par cette pandémie", a-t-il souligné.

Benedito Daniel, du PRS, a également été d'accord du report de la séance plénière de mercredi.

"Nous pensons qu'il est raisonnable de reporter la session plénière, car les conditions techniques n'ont pas encore été créées pour permettre à un nombre considérable de personnes de se rassembler à l'AN, à cause du Covid-19", a-t-il ajouté.

A son tour, Sebastião André, de la CASE-CE, a dit qu'il était nécessaire de rassurer la Nation, "car dans les coulisses il y a beaucoup d'informations peu claires".

L'Angola n'a aucun cas du Covid-19, d'où la nécessité de travailler davantage sur la prévention.

Le nouveau coronavirus (Covid-19) a été identifié à Wuhan, en Chine, et s'est rapidement propagé à travers le monde, principalement en Europe, l'épicentre actuel de la pandémie.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.