Tunisie: Conseil de sécurité nationale - Le chef de l'Etat décide une mesure de confinement avec la garantie des services vitaux (développement)

Tunis — Le président de la République Kais Saied a annoncé, vendredi, une mesure de confinement en Tunisie avec la garantie par l'Etat des services vitaux en ce qui concerne la sécurité, la santé et l'alimentation.

S'exprimant à l'issue des travaux du Conseil de sécurité nationale tenu, ce vendredi, au palais de Carthage, Saied a ajouté que le confinement en dehors de la durée du couvre-feu n'interdit pas la circulation, mais requiert que la majorité des citoyens restent chez eux et ne se déplacent qu'en cas de force majeure.

Parmi les décisions du Conseil de sécurité nationale, Saied a fait part de l'interdiction de se déplacer d'une ville à une autre, sauf en cas de nécessité et pour des raisons légitimes.

Toutes les commodités vitales nécessaires seront assurées, a affirmé Saied. Il sera procédé à l'approvisionnement des citoyens en denrées alimentaires et les petits commerces restent ouverts pour éviter les grands rassemblements, a-t-il précisé. Les commerces seront approvisionnés normalement en produits de base par les parties concernées, a-t-il dit.

Le Conseil de sécurité nationale a décidé, en outre, la fermeture des grandes régions industrielles qui emploient un grand nombre de travailleurs. Il s'agit également de réserver des espaces pour la mise en quarantaine qui seront accordés bénévolement par des hôteliers ou des propriétaires de grands espaces.

Parmi les décisions qui seront détaillées par le gouvernement, une mesure de réquisition pour garantir la continuité des services vitaux. Le ministère public et les forces de sécurité sont appelés à intervenir d'urgence pour mettre un terme à la spéculation et à l'atteinte au pouvoir d'achat du citoyen, a fait valoir Saied.

Le chef de l'Etat a exprimé ses remerciements à tous ceux qui ont fait preuve de bénévolat à l'intérieur et en dehors du pays pour leur élan inédit à travers la collecte de produits alimentaires et de médicaments. Il a indiqué qu'il va tout mettre en œuvre pour la collecte de dons en principe dans les écoles primaires sous la supervision des forces de l'ordre et de l'armée et en associant les autorités administratives locales.

Il a appelé à la nécessité de ne pas céder à la panique car la Tunisie mène une guerre contre le Covid-19 avec tout le monde.

C'est dans cet esprit, a-t-il dit, qu'il va falloir préconiser une approche universelle dans le cadre des mécanismes internationaux, en particulier, dans le cadre de l'ONU dès lors que les mesures nationales demeurent insuffisantes pour affronter ce virus qui menace le monde.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Tunis Afrique Presse

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.