Guinée: Université N'Zérékoré - Les autorités cèdent à la pression et lèvent la suspension des étudiants

Ces dernières semaines, plusieurs étudiants de l'Université de N'Zérékoré ont été suspendus par les autorités de cette institution d'enseignement supérieur sise dans la capitale de la Guinée forestière.

Selon une source locale, cette suspension a été levée dans la journée de ce jeudi 19 mars 2020. Aux dires d'un confrère basé dans cette ville,, cette a été possible grâce une implication du ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique.

Dans une déclaration rendue publique le dimanche 15 mars dernier, des associations estudiantines (CEUPU-G, FEG, AED, ASEG) avaient menacé de déclencher des protestations dans toutes les universités et instituts du pays si les autorités de cette université ne revenaient pas sur leur décision jusqu'au 18 mars 2020.

Pour ces quatre associations, ces étudiants étaient suspendus pour avoir refusé de participer à des manifestations politiques.

Plus de: Aminata.com

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.