Sénégal: Délinquance et criminalite dans la region de dakar - 876 individus interpellés depuis le début de l'année

Depuis le début de l'année 2020, la Police nationale a interpellé 876 individus dans la région de Dakar pour divers délits. Il s'agit de 351 personnes pour les infractions relatives à l'atteinte des biens et 525 personnes pour les infractions relatives aux stupéfiants dont 387 pour usage de chanvre indien, 129 pour trafic de chanvre indien et 9 pour trafic de drogue dure, informe un communiqué parvenu à la rédaction de Sud Quotidien, hier, vendredi 20 mars.

Face au sentiment d'insécurité constaté chez les populations, la Police Nationale a ainsi mis en place une stratégie globale, «ayant permis de réduire drastiquement cette perception».

Ainsi, en plus du maillage du territoire national, un plan de sécurisation caractérisé par une présence quotidienne sur le terrain et une mutualisation des moyens entre les différentes brigades de recherches et les Suretés Urbaines, a abouti à une maîtrise de la délinquance et la criminalité urbaines. «Cela s'est traduit au plan national par une élucidation durant le mois de janvier 2020, des délits et crimes à hauteur de 90% contre 100% en février 2020 poursuivant ses actions quotidiennes de lutte contre la délinquance et la criminalité, la Sureté Urbaine du Commissariat Central de Dakar et les autres commissariats du service régional de sécurité publique sont parvenus à des résultats satisfaisants, parmi lesquels : la saisie de 300 kg (composés de 150 blocs de 02 kg) de chanvre indien le 22/01/2020 à la gare routière des baux maraichers de Pikine dans un bus en provenance du Mali ; la saisie de 150 tonnes de riz d'une importante quantité de riz non propre à la consommation à la rue Tolbiac le 30/01/2020.

Il s'agit de trois dépôts de sacs de riz de couleur noire avec la marque «FOOTBALL» renseigne le communiqué. Toujours dans le communiqué, «les investigations de poursuivent ; l'interpellation d'une bande de 07 malfaiteurs spécialisée dans les cambriolages de bijouteries le 18 mars 2020. Il a été saisi par devers eux deux grosses cisailles, de dix cagoules, des anneaux en plastique servant à ligoter les gardiens, une perceuse, une tenue treillis, un parement, des gants, une meule, un scotch, une hache, des tournevis, deux pieds de biche, une arme à feu et 47 minutions ».

Le texte est noté pour finir que concernant la lutte contre le COVID-19, «le Commissariat Central de Dakar, à l'instar des localités de l'intérieur du pays, sécurise les sites de confinement situés dans son secteur de compétence», apporte son soutien aux autorités administratives et sanitaires, contribue aux opérations d'identification et de localisation des personnes contact, participe aux séances de sensibilisation et est engagé quotidiennement sur le terrain pour appliquer les directives présidentielles et l'arrêté ministériel relatif à l'interdiction provisoire des manifestations et rassemblements».

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.