Angola: La Police nationale punit les actes de corruption dans la DTSR

Luanda — Le commandant général de la police nationale, Paulo de Almeida, a déclaré samedi, à Luanda que cet organe de sécurité renforcera les sanctions à l'encontre de tous les agents de la Direction de la circulation et de la sécurité routière (DTSR) impliqués dans des actes de corruption.

Le commissaire général, qui s'exprimait lors du 41e anniversaire de la DTSR, a souligné que cette direction est malheureusement connotée par des actes de corruption qui ternissent l'image de la police. Pour cette raison, il a averti que la direction de la PN n'hésitera pas à renvoyer et à détenir tous ceux qui tergiversent.

Durant l'acte, Paulo de Almeida a dit que la police travaillait pour qu'il y ait cette même année, un changement dans le permis de conduire et la délivrance du document d'identification unique du véhicule, ainsi que des inspections périodiques et obligatoires des véhicules.

Il a indiqué qu'il était en train d'examiner si la police devrait continuer d'être l'entité qui délivre les permis de conduire, les livrets, les plaques d'immatriculation et l'inspection des automobiles, alors que dans d'autres réalités, il existe déjà des agences publiques et privées chargées de ce travail.

La Direction de la circulation et de la sécurité routière (DTSR), créée le 21 mars 1979, est un organe affecté à la Police nationale et compte 700 agents dont la mission est d'assurer l'ordre de circulation.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.