Afrique: Riposter à la crise du coronavirus

document

Il est absolument prioritaire de surveiller, d'endiguer et d'atténuer les effets du coronavirus. Une action opportune et décisive des autorités sanitaires, des banques centrales, ainsi que des autorités budgétaires, réglementaires et de contrôle, peut permettre d'endiguer la flambée du virus et de contrebalancer le préjudice économique causé par la pandémie.

Les banques centrales doivent soutenir la demande et la confiance en empêchant un resserrement des conditions financières, en abaissant le coût de l'emprunt pour les ménages et les entreprises et en assurant la liquidité du marché.

La politique budgétaire doit intervenir pour accorder une aide considérable aux personnes et aux entreprises les plus touchées, y compris dans les secteurs informels les plus difficiles d'accès.

Les mesures de réglementation et de contrôle doivent avoir pour but de préserver la stabilité financière et la solidité du système bancaire, tout en soutenant l'activité économique.

A La Une: Banques et Assurances

Plus de: IMF

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.