Ile Maurice: Covid-19 - Prévisions catastrophiques si les Mauriciens ne respectent pas les consignes

communiqué de presse

Si la courbe d'infection du Covid-19 ne fléchit pas, le nombre de cas positifs passera à 735 cas dans une semaine. Cette prévision a été donnée par le directeur des services de santé au ministère de la Santé et du Bien-être, Dr Vasant Rao Gujadhur, lors du point de presse quotidien du Comité national de communication sur le Covid-19 au bâtiment du Trésor à Port Louis ce matin.

A ce jour, le pays compte 28 cas confirmés de Covid-19 et a enregistré ses deux premiers décès alors que 523 tests et 308 recherches de contact ont été effectués.

Dans son intervention, le directeur des services de santé a souligné que les cas graves de Covid-19 touchent plus particulièrement les personnes âgées et les groupes vulnérables, notamment ceux ayant des antécédents cardiovasculaires, et des pathologies chroniques respiratoires, ainsi que les diabétiques. Il a affirmé que dans le pire des scénarios, il y aura au moins un mort par famille à Maurice, d'où l'impératif pour chaque citoyen de respecter à la lettre les consignes de confinement mises en place en vue d'enrayer la propagation du coronavirus.

Couvre-feu dès 20 heures ce soir

Rappelant que le couvre-feu sanitaire sera effectif dès 20 heures ce soir, le Deputy Commissioner of Police (DCP), M. Krishna Jhugroo, a, pour sa part, mis en garde la population sur le non-respect du confinement. Seront autorisés à circuler :

Les détenteurs du permis de déplacement entre le domicile et le lieu de travail ;

Ceux pouvant donner des raisons justifiées, et

Les médecins présentant leurs cartes d'identité et d'enregistrement du Medical Council.

Le DCP a exhorté la population à rester à l'intérieur et respecter les règles. Le mouvement des personnes sera strictement vérifié, et les contrevenants seront sanctionnés.

Lutter contre les conséquences économiques du Covid-19

Les mesures économiques additionnelles pour limiter les dégâts dans le système économique et soutenir les entreprises locales ont également été présentées par le ministre des Finances, de la Planification et du Développement économiques, Dr Renganaden Padayachy. Parmi :

Le Wage Assistant Scheme d'un montant de Rs 2,6 milliards. Le gouvernement contribuera à hauteur de 50 % sur les premiers Rs 25 000 du salaire de base des employés percevant jusqu'à Rs 50,000 par mois. Les responsables d'entreprises sont priés de remplir le formulaire requis, disponible sur le site web de la Mauritius Revenue Authority (https://www.mra.mu/) pour bénéficier de cette assistance.

Un moratoire de six mois, proposé par la Banque de Maurice, pour le remboursement du capital sur les prêts immobiliers. En outre, ceux avec un salaire mensuel de moins de Rs 50,000 n'auront pas à payer les intérêts sur leur prêt à partir du 1e avril jusqu'au 30 juin 2020. Cette aide représente un montant de plus de Rs 800 millions.

Le gouvernement a aussi pris des dispositions pour minimiser l'impact du confinement national sur la vie des citoyens, entre autres :

Pas de coupure de connexion en ce qui concerne les utilités publiques ;

Une extension du délai de paiement des factures d'eau, d'électricité et de téléphone ;

Une amélioration de la connectivité Wi-Fi au niveau du pays ; et

Des facilités de Wi-Fi pour les personnes en quatorzaine.

Plus de: Government of Mauritius

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.