Tunisie: Arrestation d'une personne pour diffusion de fausses nouvelles sur la démission de dirigeants sécuritaires et responsables de l'Etat

23 Mars 2020

Le ministère de l'Intérieur a annoncé, dimanche soir, l'arrestation d'une personne pour son implication présumé dans la diffusion de fausses nouvelles sur la démission de dirigeants sécuritaires et de responsables de l'État.

Dans un communiqué publié dimanche, le ministère a indiqué que, sur instruction du ministère public, la sous-direction des affaires criminelles s'est saisie d'une affaire de » diffamation et diffusion de fausses informations via les réseaux sociaux « .

La sous-direction des affaires criminelles a arrêté une personne qui a diffusé, samedi 21 mars, dans une page Facebook, de fausses informations sur la démission de dirigeants sécuritaires et de responsables de l'État, et a saisi son téléphone portable et son ordinateur, lit-on dans le communiqué.

Ces rumeurs sont à même de porter atteinte à la stabilité du pays et sa sécurité, notamment dans la situation actuelle, souligne le ministère.

Le ministère public a ordonné son maintien en détention et l'ouverture d'une enquête judiciaire enquête à son encontre.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: La Presse

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.