Angola: Nouvelle chute des bourses sous l'effet du coronavirus

Un plongeon dans le rouge dès l'ouverture. C'est ce qu'ont connu la plupart des bourses européennes ce lundi. La semaine dernière s'était pourtant terminée sur une petite éclaircie mais le bilan du week-en en Italie, le durcissement du confinement dans divers pays et les désaccords aux États-Unis sur un plan de relance ont de nouveau déstabilisé les marchés.

« Nous attendons maintenant un ralentissement de l'épidémie comme cela s'est produit en Chine il y a un mois, explique Jackson Wong, analyste chez Amber Hill Capital Limited._ Donc cette semaine, toutes les bourses seront très influencées par les nouveaux cas et par les liquidités. »

Les bourses asiatiques ont ouvert la marche avec une cascade de dégringolades à à Hong Kong, Séoul, Singapour ou Sydney. Seule exception, Tokyo, encouragé par le possible report et non une annulation pure et simple des JO d'été.

Chaque jour, les marchés prennent un peu plus la mesure de l'impact colossal du coronavirus sur l'économie mondiale.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X