Congo-Brazzaville: Coronavirus - Les volontaires de la Croix-Rouge formés à la prévention de la pandémie

Un atelier de formation des membres de la Croix-Rouge départementale a été organisé, le 23 mars, par la direction départementale de la Santé de Pointe-Noire au siège du district sanitaire de l'arrondissement 3 Tié Tié.

Le renforcement des capacités des membres de la Croix-Rouge sur la surveillance à base communautaire, la maîtrise des décisions opérationnelles liées au Covid-19, l'organisation efficiente d'une surveillance épidémiologique en cas de suspicion ou des cas avérés, la maîtrise de l'information à donner aux populations ont été les principaux objectifs de cette formation ouverte par Aubierge Victoire Kimpamboudi Matondo, directrice départementale de la Santé de Pointe-Noire.

En exhortant les volontaires et secouristes à s'impliquer sans réserve lors de l'atelier, elle a plaidé pour le renforcement de la coordination à tous les niveaux pour faire face à cette pandémie dévastatrice. «Les membres de la Croix-Rouge vont travailler ensemble avec les mairies, les médecins chefs des districts sanitaires, de la surveillance épidémiologique, des relais communautaires et les chefs de quartiers au sein de l'équipe d'intervention rapide qui va se déployer dans tous les quartiers de la ville », a-t-elle dit. Chargée de la santé communautaire à la direction départementale de la Santé, Andrée Ngoma a exposé sur les généralités du coronavirus, à savoir l'origine, le mode de contamination, les symptômes et les mesures préventives de la maladie.

La prévention, l'information, la communication, la sensibilisation et la pédagogie pour une prise de conscience de la population sont entre autres missions de cette équipe a-t-elle précisé. Un exposé théorique suivi de la démonstration des gestes élémentaires d'hygiène tels que le lavage des mains, la bonne posture d'éternuement. C'est le 14 mars qu'a été signalé le premier cas de coronavirus dans le pays. À ce jour, quatre cas confirmés au Covid-19 sont enregistrés dont un cas à Pointe-Noire. Pour appuyer la riposte et prévenir la catastrophe, plusieurs mesures ont été prises par le gouvernement congolais dont la fermeture des salles de jeux, cinéma, spectacle, des bars dancing, écoles, lieux de culte... À Pointe-Noire, la cellule de crise mise en place a décidé de prévenir la propagation du virus, le renforcement de la surveillance par une détection précoce aux points d'entrée (aéroport, frontière de Tchiamba Nzassi et port) pour éviter la transmission d'homme à homme, la formation des agents de santé sur l'utilisation des définitions, la distribution des affiches de notification, les prélèvements chez quelques cas suspects.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.