Cameroun: Issa Tchiroma Bakary - "Cimencam contribue à la structuration de l'économie Camerounaise"

Le ministre de l'emploi et de la formation processionnelle était en visite de travail aux Cimenteries du Cameroun (Cimencam). Pour toucher du doigt les activités d'une Entreprise citoyenne qui contribue à l'émergence de l'économie Camerounaise.

Quatre usines un millier d'employés et sous-traitants.

Au cours des travaux à la direction générale de l'entreprise à Bonaberi-Douala, Le ministre et ses collaborateurs ont été édifiés. Sur une entreprise qui apparait comme le fleuron pour les intrants en matière de construction. Le compteur affiche quatre usines de productions Bonabéri, Figuil, Nomayos et Olembe. Cimencam c'est 99, 3% de nationaux qui œuvrent chaque jour pour le développement de l'entreprise avec une moyenne d'âge de 40 ans. 618 Employés de la sous-traitance. 189 stages octroyés en 2019 dans le cadre de l'accompagnement des jeunes.

Des emplois Camerounais

Tous immatriculés à la caisse Nationale de prévoyance Sociale (CNPS) Le Directeur général de Cimencam y met u point d'honneur « Tous nos collaborateurs doivent être immatriculés ». C'est une mesure de sécurité sociale. Pour épouser son caractère d'entreprise citoyenne, la parité hommes-femmes est intégrée dans la gestion au quotidien des ressources humaines. Mais aussi l notion de la « Camerounisation des cadres » de l'entreprises. On dénombre trois expatriés sur les centaines d'employés que compte l'entreprise. Une position qui a été fortement appréciée à sa juste valeur par le ministre « Nous félicitons Cimencam dans a politique de l'emploi qui va en droite ligne avec la politique du gouvernement en matière de l'emploi »Contribuer à la structuration de l'économie Camerounaise.

De fait et pour le ministre de l'emploi et la formation professionnelle, le Cameroun s'est engagé dans une dynamique d'émergence en 2035.

Cette vision validée par le peuple lui-même exige un certain nombre de préalables. A l'instar du plan de recrutement des jeunes « recruter un minimum de 500000 Camerounais pour la création de 3 millions d'emplois dans l'intervalle 2020-2023 » Ce déploiement économique a besoin, pour se parfaire des Entreprise comme Cimencam pour contribuer à la structuration de cette économie de l'émergence. Dans la recherche de croissance de l'économie la participation du Fond National de l'emploi qui dispose d'une banque de données a été requise et admise. Pour y parvenir, le ministre a assuré de tout le soutien du gouvernement.

Une entreprise citoyenne

Au demeurant, Cimencam qui annonce une nouvelle usine au mois de juin prochain ne manque as d'atouts pour relever le defi de la croissance. Trois actionnaires (Lafargeholcim Maroc Afrique 53%/ SNI du Cameroun 45%/ Employés 2%). 2e au classement RSE de l'ASCOMT au Cameroun 2018. Leader des matériaux de la construction (ciment, béton) au Cameroun et en Afrique centrale. Face à une demande de plus en plus exigeante dans un marché concurrentiel, Cimencam se déploie pour apporter une plus value à l'économie par la satisfaction de ses clients. Cimencam propose une offre de produits diversifiée, destinée aux particuliers et aux professionnels de la construction pour des multiples réalisations telles que les bâtiments, les routes, les ponts, etc. mais aussi pour la fabrication des éléments qui seront utilisés pour une construction: parpaings, pavés, etc. Comme ciments, des variétés telles que Robust, Multix, Kosto, Sublim et Hydro. Toutes choses qui ont fait dire au ministre que « Cimencam est une entreprise citoyenne »Un processus de recrutement communiqué à chaque vacance de poste en internet et en externe via les plateformes digitales et les candidatures reçues à l'adresse : recrutement.cimencam@lafargeholcim.com

Plus de: Camer.be

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.