Gabon: Patrice Neveu, sélectionneur Gabon - « Très sage décision de la CAF »

interview

Pas facile de parler football en cette période de Coronavirus. Patrice Neveu, sélectionneur du Gabon a néanmoins pris du temps, en exclusivité, pour évoquer avec nous la période actuelle.

Comment vivez-vous cette période liée à la crise du coronavirus ?

Je suis actuellement à Libreville, le 8 Mars je rentrais tout juste d'une mini tournée j'ai remis ma liste de joueurs sélectionnés. Le virus parti d'Asie était présent en Europe puis son développement a pris une grande ampleur. Des mesures ont été prises en Europe puis peu de temps après la CAF a annulé toutes les compétitions.

Je suis bien sur très sensible à la mutation de virus et à évolution. Seuls les scientifiques sont en mesure d'enrailler l'épidémie afin de nous protéger. J'ai déjà vécu sur place l'épidémie du SARS en Chine en 2002 je sais qu'il faut certes avoir les gestes justes (de prévention) mais ne pas rentrer dans une psychose et garder le moral.

Le monde, nos ancêtres ont déjà malheureusement subi de graves épidémies à une période ou la médecine étant moins évoluée. Malgré tout je pense que la planète nous envoie un terrible rappel à l'ordre et dès l'épidémie enraillée il faudra inévitablement que certains continents Europe, Asie, Usa repensent un autre mode de fonctionnement.

Vous devriez être en train de préparer le stage pour les deux matchs du Gabon en éliminatoires de la CAN 2021. Une bonne nouvelle le report par la CAF ?

Oui c'est une sage et très bonne décision des autorités de la CAF car d'abord prime la santé de tous.

Dans votre dernière liste, certains observateurs attendaient Abdou Djamilou Atchabaou, un attaquant évoluant au Maroc. Ce nom vous dit quelque chose ?

Oui bien sur je connais Atchabaou. Je me suis déplacé au Maroc pour le superviser en match avant de remettre la liste de joueurs sélectionnés. Le week-end d'avant, Abdou avait été victime d'une intoxication alimentaire et n'avait joué que 20 minutes. Il rejouait 4 jours après contre Safi. Son entraineur savait que j'étais présent dans la tribune mais Abdou n'a pas joué. Bien sûr après le match il était très déçu et plus encore car son envie de porter le maillot des Panthères est grande.

Depuis ma prise de fonction, logiquement j'exige de pouvoir superviser en match le joueur avant son éventuelle intégration en sélection Nationale.

J'ai promis à Abdou que je reviendrais le superviser en match au Maroc le plus vite possible.

Comment occupez-vous vos journées en tant qu'entraineur à l'heure actuelle ?

Depuis 3 jours la Fédération Gabonaise est sauf nécessité fermée auparavant j'y passais chaque pour m'entretenir avec mon Président, les membres du comité ou des techniciens locaux.

A ce jour j'en profite pour faire du classement dans tous mes dossiers. Je prends aussi du temps pour m'entretenir afin de garder la forme. Je passe également beaucoup de temps à lire la presse sportive et autres informations. Pour compléter, j'avais dans mes derniers bagages le dernier livre de Massimiliano Allegri ... Gagner c'est si simple en 32 règles ... Ce livre rassure mon souhait de rester branché football.

Un mot pour les fans du football africain dans cette période ?

Ces dernières années le continent Africain à tellement souffert d'Ebola, je comprends l'inquiétude des peuples du continent.Aujourd'hui l'Afrique doit encore faire face à ce nouveau virus Covid 19 venu d'un autre continent que les grandes valeurs de solidarité des peuples Africains permettent d'éviter une grande propagation et de vaincre ce virus.Plus on respectera strictement les mesures gouvernementales, plus vite on se retrouvera dans la joie sur les terrains.

Plus de: Africa Top Sports

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.