Cote d'Ivoire: Pénurie d'eau dans la région de Toumodi - Tchagba Laurent annonce la fin du calvaire des populations en septembre prochain

D'ici fin septembre la ville de Toumodi et ses environs ne connaitront plus de pénurie d'eau. C'est la promesse faite par le ministre de l'Hydraulique, Tchagba Laurent, en visite à la station de traitement d'eau de Kimoukro, hier jeudi 19 mars.

En compagnie de la ministre Raymonde Goudou, native de cette région, il a constaté le démarrage des travaux de renforcement de cette station. Selon le ministre Tchagba, les besoins en eau sont estimés à 8000m3/j. Or la production actuelle s'élève à 5000 m3. Ce qui constitue un déficit de 3000m3 à combler. "Pour y remédier, nous avons dans l'immédiat entrepris de renforcer les installations de la station d'eau de Kimoukro.

Ces travaux de renforcement vont faire passer la production de 5000m3/j à 7000m3. Ce qui permettra de couvrir 80% des besoins et de soulager les 18 000 abonnés de la Sodeci d'ici fin avril", a-t-il annoncé. Toujours dans l'optique de mettre totalement fin au déficit constaté à cause de l'accroissement de la population, le ministre Tchagba Laurent a procédé au lancement des travaux de deux UCD (Unité Compact Degremont). Grâce à ces travaux qui s'achèvent en fin septembre, les populations pourront disposer de l'eau 24h/24, a rassuré le ministre.

En effet, selon Ido Adama, directeur des projets à l'Onep, à la fin de tous ces travaux la production journalière va passer à 11 000 m3." La desserte en eau des populations de Toumodi et environs ainsi que d'Oumé et environs sera nettement améliorée", a-t-il fait observer. Tchagba Laurent n'a pas manqué d'expliquer que le gouvernement qui a décidé de travailler sur le long terme, c'est-à-dire jusqu'à l'horizon 2035, prévoit un investissement de 42 milliards de francs CFA à partir de 2021 dans la région du Bélier. Les travaux présentement en cours s'élèvent à environ 1,5 milliard de francs CFA.

Plus de: Patriote

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.